Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Entrée (et sortie) du royaume

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Entrée (et sortie) du royaume   Dim 21 Oct - 22:45

Bereciak s'était rapproché en toute discrétion grâce à sa cape "caméléon" qui le dissimulait spontanément car les centaures n'ont pas seulement besoin de vous voir, il vous sentent, vous devinent...la prochaine fois, il s'achèterait une cape anti-détection...

Le bois où se trouvent les centaure fut pendant longtemps introuvable et il l'est toujours à 80 %.

Bereciak rampait dans l'herbe haute...normalement, la porte du domaine des centaures devrait être une sorte de grotte lugubre dans le sol...

Parfois, elle s'ouvrait sans qu'on s'en aperçoive. Il avait demandé à Rapia de ne pas l'accompagner pour ne pas éveiller de soupçons.
Il rampait toujours à grand peine quand soudain...plus rien...plus de sol...
Il était en train de ramper dans le vide...
Mais seulement pendant une fraction de seconde car il tomba dans un énorme précipice noir...cette chute semblait ne pas avoir de fin quand il atterit sur un arbre qui amortit sa chute et il tomba dans un trou d'eau...


Pfff ! pffeuh ! pouah ! (Bereciak crachait l'eau qui lui était rentrée directement au fond du gosier)
Il se redressa...et replongea immédiatement la tête sous l'eau. Devant lui se tenaient les créatures qu'ils haïssait le plus : les centaures.
L'un d'eux s'approcha car il avait vu du mouvement. Bereciak resta en apnée sous l'eau glacée. Soudain, l'image difforme du centaure qu'il voyait du fond de l'eau disparut et il put reprendre (discrètement) sa respiration. Il sortit du trou d'eau, trempé et couru vers le busson le plus proche pour s'y cacher...alala ! il était dans de beaux draps. Le territoire des centaures était très ingénieusement caché...le fait de tomber dans un trou n'est qu'une illusion...en réalité, si Bereciak franchissait les limites du territoire, il se retrouverait au même endroit qu'avant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Entrée (et sortie) du royaume   Mer 24 Oct - 19:07

Bereciak restait couché dans le feuillage. Il observait les curieux va-et-vient des centaures...il resdressa la tête...un centaure à la barbe grise avançait parmi les autres...les poings de Bereciak se serrèrent...Arifarbjoeah se tenait là devant lui et il dut lutter pour ne pas lui sauter dessus...
Il se dissimula encore plus mais un bruit de sabot l'attira...
Avant qu'il n'ai pu faire quoi que ce soit, une main noueuse le saisit et le sortit de sa cachette, visiblement inefficace...

Que fais-tu ici, elfe ? lui dit le centaure qui le tenait.
Je...j'admire le paysage...héhéhé répondit naïvement Bereciak.
Cela lui valut un coup de poing dans la bouche qui le fit basculer au milieu des centaures.
Arifarbjoeah le regardait, étonné. Bereciak se releva avec dignité et prit un regard menaçant. Le centaure expliqua comment il avait trouvé Bereciak. Arigfarbjoeah ne le reconnut pas tout de suite, il resta cependant soupçonneux en le regardant, il lui rappelait quelqu'un...Bereciak le regardait sur un ton de défi.

Vas-y...regarde moi bien...tu ne me reconnais pas ??? Rappelle toi bien... pensa ce dernier.

Le centaure abandonna et demanda que Bereciak soit exécuté, mais celui-ci, prêt à une telle réaction esquiva la main noueuse du centaure et lui sauta sur le dos en l'étranglant proprement. Puis il se balança jusqu'au cou d'un autre auquel il trancha sauvagement le coeur...

Là ! Là, juste là ! son oeil s'était mit à briller...
Et pas pour rien car il cribla de flèche deux autres centaures et en abattit un troisième en lui tailladant un énorme B sur la poitrine.
Arifarbjoeah qui avait été surpris par l'attaque subite eut encore plus de soupçons quand il le vit se battre avec un tel acharnement et un tel dédain...

Bereciak s'était dissimulé avec sa cape d'invisibilité...même si les centaures auraient pu le sentir, elle fit effet juste le temps qu'il fallut pour qu'il saute sur le dos d'un des centaures et l'oblige à courir après lui avoir tranché les bras...au bout de plusieurs tours, le centaure tomba d'épuisement et mourut lentement. Il ne restait plus qu'Arifarbjoeah. Bereciak voulut lui sauter dessus mais il reçu un coup de massue en pleine poitrine. Il tomba par terre, son thorax sanglant et leva la tête vers son ennemi. Celui-ci éclata d'un rire atroce et se prépara à achever Bereciak....mais là...un éclair brun-gris (vous devinez) traversa le ciel et fondit sur le centaure qui le protégea la tête des mains...
Rapia ! C'était elle ! Elle l'avait tout de même suivi de loin ! Bereciak saisit l'occasion, il sortit sa dague et trancha la main du centaure qui hurla de douleur. Puis il se prépara à sortir par le passage magique qui se refermait peu à peu...

Arifarbjoeah ! lança Bereciak au centaure qui leva la tête, je suis Bereciak, fils de Braedor que tu as tué lâchement et je te le jure, je te retrouverai un jour et je te tuerai en combat singulier !!!

Il sauta dans le passage et fut aspiré, puis "recraché" hors du territoire, au milieu de la campagne. Il se décida à revenir à la taverne...

cavalier ---> Taverne "au castor qui pète"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Isondre le malveillant
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 23
Race: : centaure
Rang: : Vifier rebel
Date d'inscription : 04/11/2007

MessageSujet: Re: Entrée (et sortie) du royaume   Dim 11 Nov - 22:48

Un centaure, Seul dans la forêt cherchait de la compagnie mais n'en trouva pas.

Il quitta donc les lieux et tomba sur un paysan en lui demande où ils pourrait rencotrer du monde.

Le paysan répondit qu'ils en trouverait très probablement dans le chateau et l'invita a s'y rendre tout en l'avertissant que la route pouvait de montrer bien dangereuse. Du moins pour un pauvre paysan de sa condition...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://le-royaume-de-sinala.forums-actifs.com/index.htm
Lilith
Sang-Melé(e)
Sang-Melé(e)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 25
Race: : Centaure utilisant sa sagesse
Rang: : Aventurière à la recherche du Tout
Date d'inscription : 15/04/2008

MessageSujet: Re: Entrée (et sortie) du royaume   Jeu 17 Avr - 8:00

Lithölnellà était juste à la limite sombre de la forêt de sa jeunesse et cet autre royaume où elle voulait tant aller. Pour l'instant ce qu'elle voyait ne se résumait qu'à de simples étendues d'herbes et quelques villages, bâtis au loin.
Celà signifiait donc que la jeune centaure était encore loin de la populace et qu'elle n'avait pas besoin de revêtir une cape pour choquer les habitants de ces terres perdues au nord de ce royaume.
Elle avançait doucement, prudente aux bruits alentour et entendit un bruit dans un buisson à côté de son flanc droit. Elle n'était pas seule finalement et se prépara à attaquer si le besoin s'en faisait car elle ne pourrait pas deviner les réactions que ces humains avaient.

-Qui es-tu pour m'espionner ainsi fifrelin d'homme, fit Lilith d'une voix puissante et douce à la foix.

Un jeune enfant avec un fagot de bois s'empressa de sortir de sa cachette, si on pouvait appeler cela une cachette, et avec des yeux effrayés quand il remarqua qu'elle était de cette race mi-homme mi-cheval, balbutia quelque chose pour dire qu'il cherchait juste des branches pour la flambée du soir.

-Dis-moi petit homme, peux-tu me dire où je pourrais trouver un abris sûr dans le coin? Avec les temps qui courent, on n'est jamais trop prudent sur les routes. Elle souriait gentiment.

Ce jeune garçon humain lui expliqua avec réticense qu'elle pourrait loger dans une taverne ce soir mais qu'il faudrait attendre longtemps car le jour c'était levé récemment.
En le remerciant d'une pièce, Lithölnellà continua son chemin et s'avanca plus encore dans ces terres inconnues.


Arrow L'auberge du magicien d'ose
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.Twins-owen.skyblog.com
Vlad Tepes Drâculea
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Race: : Elfe Noir
Rang: : Prince
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Entrée (et sortie) du royaume   Dim 22 Juin - 21:25

[Entrée du Royaume de Bryendan]

Après de longues heures de marche dans une cadence forcée et à une vitesse "éclair". L'Armée Transylavienne dirigée par Vlad Tepes se retrouve aux portes du Royaume des Centaures.

Vlad connaissait le chemin de ce Royaume soi-disant caché. Avant d'envahir Arnestil et ses alentours, le Prince avait longuement étudié les nombreuses cartes pour préparer ses attaques stratégiques. Mais ce sont surtout ses pratiques cruelles notamment par la torture sur des centaures débusqués dans son pays, qui lui ont permis de faire parler ces hommes-chevaux.

Vlad leva la main pour faire signe à ses troupes de s'arrêter derrière lui.
Il tourna la tête vers trois de ses généraux qui l'accompagnait.


Général Orswald, vous prenez la tête de nos armes de sièges à l'arrière de nostre infanterie. Lorsque vous verrez la première salve de nos flèches enflammées, ceci sera le signal pour que vous commenciez le bombardement de cette forêt.

Général Van Kraft, vous commandez nos 3000 archers. Vous serez en première ligne et vous ouvrirez le bal.

Enfin Général Lorgoff, vous serez à mes côtés avec l'infanterie composée de 47000 hommes. Nous prendrons position sur cette colline à l'Ouest, nos troupes stationneront en bas de celle-ci.


Drâculea lanca un regard fier et autoritaire vers ses Généraux.

Messieurs, prenez vos positions ! Et ne me décevez point sinon la pire des morts vous attendra après celle de ces maudits centaures...

- A vos Ordres ! crièrent les Officiers gagnant leurs postes au grand galop.

Les yeux du Prince se posèrent sur un petit groupe d'hommes, qu'il avait envoyé plus tôt pour une "reconnaissance", qui s'approchèrent avec un centaure fait prisonnier.


Mon Seigneur, nous avons débusqué cet éclaireur centaure. Nous avons agi avant qu'il ne prévienne ses semblables.

Bien. détachez-le.

Ses hommes surpris, s'exécutèrent tandis que Vlad fixait avoir noirceur le fier centaure qui ne semblait point trembler.

On dit de ton peuple, qu'il est extrêmement fier et vaillant guerrier..


C'est la vérité ! et nous mettrons en déroute ton armée vil Elfe !


Un soldat donna un violent coup de "cross" sur le flanc du centaure qui manqua de respect au Prince. Chose qui ne s'était point produit depuis des lustres.

Vlad se mit à sourire puis à rigoler doucement.


Et bien Centaure, si le courage et la hargne de ton peuple et à l'effigie de ton impolitesse, mes hommes et moi-mêsme prendront un certain plaisir à cette bataille. Car vois.. regarde bien cette armée.. non seulement ce n'est qu'une infime partie de ma véritable armée mais elle est surtout composée de Transylvaniens, la pire des espèces.. des brutes sanguinaires qui vénèrent la mort autant que vous vénérez cette forêt qui ne sera plus qu'un tas de cendres dans les heures qui viennent.

Le Centaure serra les dents, son regard devint en l'espace d'un instant craintif.


Remercie le Ciel des quelques heures de vie que je t'offre au lieu d'y mettre fin sur le champs. Retourne parmi les tiens, va voir ton Roy et transmet lui ce message : "le temps qu'il s'organise, son Royaume sera à feu et à sang. Dès que mes troupes entreront sur son territoire, qu'il abdique, me prête allégeance et rejoigne mon armée. S'il refuse, alors la race des centaures sera éteinte avant la tombée de la nuit."


Le centaure s'apprêta à réagir, révolté par ce qu'il venait d'entendre mais le Prince lui coupa aussitôt l'élan :

Dernière chose : si tu me réponds encore une fois, je te coupe la langue et m'en sert pour dîner ce soir. Tanpis pour le message, je le ferais mettre sur parchemin par un scribe et l'attacherait à ton cou. Va. Galope vers ton Roy et ne perd pas de temps, celui-ci étant précieux car plus tu retardes, plus l'incendie de ta forêt se propagera.

On relâcha le centaure qui partit au galop vers son Royaume. Vlad tendit sa main vers l'un des archers en place.

Passe moi ton arc ainsi qu'une flèche prestement !

L'archer exécuta l'ordre dans la seconde, Tepes prit son temps en utilisant sa capacité de vision d'Elfe sur-développée puis décocha rapidement une flèche qui se planta dans une patte arrière du pauvre centaure qui s'effondra sur le sol et qui se releva avec peine.

Ne perd point de temps ! Galope t'ai-je dit ! Haussa Vlad en rendant l'arc à son propriétaire tout en rigolant par son action qui fut uniquement dans le but de l'amuser.

Le centaure blessé disparu dans la forêt.


Général Von Kraft, à vous de jouer.

Bien Sire. Archeeeeeers à vos flèches !

Les 3000 archers enflammèrent leurs flèches pendant que Vald regagnait la colline pour assister au spectacle.


En position de tir ! ........... Décochez !


Un sifflement strident parcouru le ciel qui devint sombre par les milliers de flèches qui embrasèrent la forêt.



Les armes de siège suivirent le mouvements en catapultant pierres et boules de feu.



la Bataille contre les centaures venait à peine de commencer sous le regard machiavélique de Vlad Tepes Drâculea qui prenait plaisir à suivre la scène.

C'est toujours si beau lorsque ça commence..

Quand les Démons se réveillent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vlad Tepes Drâculea
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 26
Race: : Elfe Noir
Rang: : Prince
Date d'inscription : 17/06/2008

MessageSujet: Re: Entrée (et sortie) du royaume   Lun 23 Juin - 20:07

Quelques minutes après des bombardements incessants, la forêt bien en feu, l'ont pouvait d'ors et déjà entendre des cris horrifiants d'ètres entrain de brûler certainement.

Vlad du haut de la colline braqua son cheval près à changer de position.


Parfait. Aucune sortie du côté des centaures. Nous avons l'avantage de surprise et en nombre. Il ne manque plus qu'à fondre dans la masse... Général Lorgoff, je prend 30 000 hommes avec moi vous restez sur place en "réserve" avec le reste de nos hommes.

Le Prince talonna sa monture pour rejoindre son second Général avec les archers.

Général Van Kraft, avec 1000 de vos archers vous prenez les devants et pénétrez en premier dans le Royaume. Vous faîstes le ménage en gros afin d'assurer le passage de nostre Infanterie.

Bien Sire !

Les Archers se mirent à marcher en direction de l'entrée du Royaume de Bryendan, suivis des tambours de Guerre et enfin de l'Infanterie avec à sa tête Drâculea.

[...]


[A l'intérieur du Royaume]

Très peu de résistance à l'entrée, les quelques centaures sont soit brûlés, soit tués par les flèches.

Quelques petits combats tout légers par-ci par-là. Les centaures complètement désorganisés et pris de court, sont dispersés et tombent l'un après l'autre sous la "masse noire".

Le domaine royal est en vu. Des lignes du côté des centaures sont formées. Le Roy a préparé comme il pouvait sa défense qui est nettement inférieure aux assaillants.

Vlad fit arrêter ses troupes à quelques mètres des centaures.


Envoyez deux rafales de flèches, histoire d'avoir un peu plus de visibilité.. *légers rires démoniaques*

Des centaines d'hommes-chevaux tombent sous les rafales, les autres répliquent.


Boucliers ! cria un Général Transylvanien.

A peine une trentaine de barbares furent tuer sur le coup.

Vlad s'avança et ordonna à un soldat d'agiter le drapeau blanc afin de parlementer avec les Chefs Centaures.

Le Roy des Centaures, accompagné d'un de ses généraux accepta la brève rencontre.


Ô Roy des Centaures, peuple aux fiers guerriers, cessons le massacre des tiens et accepte de servir sous ma bannière.

Jamais ! Plutôt mourir que la servitude ! s'écria farouchement le général Centaure.

Soit..

D'un mouvement extrêmement rapide, Vlad sortit son épée et trancha la tête du Général ennemi.

Du calme Sire Roy. Je ne vous toucherais point. Vostre Général n'avait point à prendre parole et j'ai exaucé son vœu. A présent, écoutez-moi bien : soit vous acceptez mes conditions, vostre peuple sera épargné et vous combattrez les Arnestiliens à mes côtés, puisque j'ai eu vent de vos différents, soit vous décidez d'écouter vostre fierté plutôt que vostre Sagesse et voyez ce que cela à coûter à vostre Général... qu'avez-vous à dire Sire ?

Le Roy, laissa quelques secondes de silence. Fixant un moment ses hommes derrière lui.


Je déplore totalement vos actes et votre barbarie Transylvanien. Les centaures ne sont pas un peuple que l'on réduit en esclavage comme les Humains. Seulement, je dois reconnaître vostre position de force, aussi si j'accepte de combattre à vos côtés, promettez-moi de laisser mon peuple reprendre ses terres après la victoire sur Arnestil.


Le Prince fixa longuement le Roy des Centaures.

Vous n'êstes point en position de négocier quoi que ce soit Centaure. Mais pour vous montrer que je sais êstre magnanime envers ceux qui me prête allégeance, j'accepte vostre requête. Lorsqu' Arnestil sera en ma possession, vous et vos hommes pourrez regagner vos maisons sans subir le joug de mes troupes mais à la seule condition qu'à la moindre levée de Ban, vous répondiez présent pour suivre mon armée.

C'est avec dégoût que le Roy se résigna.

Qu'il en soit ainsi Transylvanien, je reconnais ma défaite.

C'est le meilleur choix que vous aviez à faire Sire. Préparez vos troupes, nous partons dans l'heure pour rejoindre nos avants-postes à Arnestil.

Vlad donna deux coups d'éperons à son destrier et regagna la tête de ses troupes qui l'acclamèrent.

Soldats ! Encore une bataille qui s'est soldée par une victoire ! Certes je vous comprend : nous ne nous sommes point réellement engager au corps à corps. Mais une plus grande Bataille, celle que vous espérez tous depuis de longues années, nous attends sur Arnestil ! Là je vous promet l'odeur et le goût du sang ! Le bruit de nos sabres s'entrechoquant !

Soldats ! Marchons vers la Gloire !


Vive notre Prince ! s'écrièrent les troupes transylvaniennes.

Une heure plus tard, l'Armée de Vlad additionnée à présent de centaures, marchaient de nouveau sur Arnestil afin de rejoindre le gros de l'Armée qui stationnait non loin de la capitale où la Reyne Itzalina vivait ses dernières heures de règne..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Entrée (et sortie) du royaume   

Revenir en haut Aller en bas
 
Entrée (et sortie) du royaume
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lac] Première sortie du Royaume Obscur [Megan et Dante]
» Le Royaume perdu d'Arnor
» demande gif entrée
» Les souveraines du royaume
» Recettes d'entrées en vidéo.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Le royaume (partie RP) :: Autres régions :: Bryendan, le domaine caché des Centaures-
Sauter vers: