Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le royaume des nains : Astharoth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arya
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 25
Race: : Haute Elfe
Rang: : Noble messagère entre deux mondes...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Le royaume des nains : Astharoth   Mar 4 Déc - 20:38

Le royaume des nains : Astaroth



Les montagnes :

Le royaume d’Astaroth se situe dans une immense chaîne de montagnes- elle porte le même nom-, qui sont toutes si hautes qu’on n’en voit pas le sommet. Les traverser par un col serrait suicide pour n’importe qui, et les contourner revient à rallonger sont voyage de plusieurs centaines de milles. Ces montagnes sont recouvertes de neige perpétuellement sur les sommets en raison de leur taille démesurée, et la température y est glaciale, en hiver comme en été.

Peu d’arbres autres que de grands conifères poussent sur leurs flancs, et seul quelques arbustes robustes parviennent à survivre avec ce climat. Les animaux sont peu variés, et ceux qui ont élu la montagne comme domicile ne sont pas tendre avec les quelques rares imprudents – ou plutôt ignorants - qui s‘aventurent à l’escalade.

Les nains ont su creuser des galeries, et des villes sous la chaîne d’Astaroth, et ils vivent dans ces montagnes depuis des milliers d’années. Etant les seuls êtres vivants pensant habitant dans la chaîne, les nains ont ainsi créé le royaume d’Astaroth en y élisant un roi.

Les villes :

Sous la plus haute montagne, les nains ont bâti leur capitale : Naglish. Surplombée par un gigantesque plafond, Naglish s’étale sous la montagne la plus haute nommée Harach (prononcer « k ». Construite entièrement dans la pierre taillée parfaitement selon la finesse de l’art nain, cette ville est célèbre pour sa beauté, et son mystère qui l’entoure, car personne ne sait exactement où se trouve l’entrée de la ville, à part les nains. En effet, quand les nains accueillent leurs invités, ils vont à leur rencontre, et leur bandent les yeux pour leur cacher l’entrée de leur ville. La forteresse est donc imprenable.
Naglish regroupe à elle seule à peu près un tiers de la population naine. Le reste est dispersé dans d’autres villes plus petites, comme celles de Danabrach, ou Bregonas, deux villes de taille intermédiaire. Cependant, le commerce se fait énormément entre toutes les villes, quelque soit leur population, et le peuple nain vit de ces nombreux échanges. La liaison entre les villes se fait par de larges galeries creusées partout sous les montagnes.

Les nains :
Ce sont des êtres de petite taille, c’est à dire environ un mètre. Un mètre vingt pour les plus grands, et quatre-vingts pour les plus petits. Ils ont généralement une forte ossature, et un ventre bien en chair, qu’ils ne cessent d’entretenir avec de nombreux repas.
Les traits de leurs visages sont plutôt ronds, souvent cachés par une grande barbe, soigneusement entretenue, et dont la longueur informe sur la sagesse et l’âge du nain.
Leur espérance de vie peu aller jusqu’à deux cents ans, compte tenu du fait qu’ils passent leur vie à travailler dans les mines, ou dans les forges, ce qui les fortifient et leur permet une plus grande résistance. Ils ont une grande force aussi bien mentale que physique, qui s’est souvent confirmée par de grands exploits réalisés par certains nains.
Les nains sont experts dans le maniement de la hache, déjà une arme redoutable à elle seule, mais encore plus particulièrement mortelle lorsque c’est un nain qui en tient une. Au combat, ils sont peu disciplinés, préférant attaquer au hasard, et cette tactique a pourtant marché très souvent. Mais il semble qu’ils ne doivent leurs victoires qu’à le fait qu’ils soient d’excellents combattants.
La particularité des nains est de savoir travailler la pierre, et de forger des armes. Ils passent la plupart de leur vie à tailler des blocs de pierre, ou bien dans leur vie. C’est leur passion, et leur art s’est fait valoir partout dans le monde. Très réputé, une épée forgée – car ils ne créent pas seulement des haches - par les nains a une grande valeur, et beaucoup de chevaliers rêvent d’en posséder une. Ils cultivent également une véritable passion pour leurs trésors, et il n’est pas rare de voir un nain quitter le royaume d’Astharoth pour partir à la recherche de ces richesses.
Au niveau de leur caractère, chacun des humains ou d’une autre race qui aura vécu quelques temps avec un nain se mettrons d’accord pour dire qu’ils ont tous un sale caractère. Perfectionnistes jusqu’au bout, ils ne cessent de s’agiter seulement quand le résultat leur semble parfait, et rien n’y fait exception, autant leur travail que l’éducation de leurs enfants, ou encore la coupe de leur barbe. Ils sont également d’une franchise implacable, et ne mâchent pas leurs mots. Ils disent tout ce qu’ils pensent sans entourloupe, et ce trait de caractère peu être très désagréables. Ils sont aussi très fiers, et ne supportent pas d’être déshonorés d’une quelconque façon. L’honneur est extrêmement important pour les nains, et la réputation de leur famille compte énormément pour eux et va avoir une grande influence sur leurs actes.
La fécondité des nains est très basse, car il n’y que très peu de femme nain. Ceci est relativement embêtant parce qu’ils ne peuvent se développer autant qu’ils le voudraient. Chaque fille naine qui vient à naître est très adulée, le plus souvent, les couples mariés de nains font beaucoup d’enfants – mais cela ne suffit pas pour que le nombre de nains augmente.

Les coutumes :

Les coutumes chez les nains, sont assez matérielles. L’un des exemples les plus explicites est la signification de la barbe. Elle est chaque jour entretenue avec une application peu commune. Elle est peignée, cirée avec un outil bien spécial inventé par eux, et enfin mesurée précisément. Plus une barbe est longue, bien coiffée, et brillante, plus le nain dégagera un certain respect. De plus, la longueur signifie également l’âge d’un nain.

Il existe aussi plusieurs fêtes naines, dont la fête en l’honneur du dieu Naugrim, qui créa la race des nains, selon leurs croyances, et leur enseigna la taille de la pierre. Elle a lieu tous les trois ans, le 1er décembre, et le peuple nain se rassemble en de joyeuses connivences et gaieté.
La fête commence par une cérémonie, où les plus grands tailleurs de la ville, ayant travaillé ensembles pendant deux mois auparavant, présentent une sculpture – une arche, un nouveau trône pour le roi, ou encore une représentation de Naugrim – au peuple. L’œuvre est naturellement de toute beauté, et est aussitôt transportée à la place que les tailleurs lui assignent dans la ville. De nombreuses sculptures se trouvent donc dans les villes afin de rendre leur beauté plus belle encore.
La suite de la fête se déroule autour d’un immense banquet où tout le monde est libre de se servir autant qu’il le désire. Le repas est bien sûr accompagné de musique naine – dont certains chants sont assignés à Naugrim – et de chants en prose, improvisés parfois sur place. La fête est bien sûre accompagnée d’alcool qui coule à flot.

Le mythe de la création :

Tout commença avec la naissance des dieux. Nés du « Grand rien ». Les dieux étaient sages, vaillants, et inventifs. Nemnos, dieu du temps, créa le jour et la nuit, le ciel et les étoiles, le soleil et la lune, Arnha, déesse de la nature, créa la terre, l’eau, les reliefs, les êtres vivants – comme les animaux et végétaux.
Nemnos et Arnha étaient les dieux maîtres de l’univers. Tous deux admiraient leur œuvre, et étaient très fiers. Ainsi Arnha admira comment se développa la vie.
Mais elle et Nemnos aimaient la richesse, et les joyaux que l’on trouvait sous les montagnes et dans la terre. Mais aucun être vivant ne venait à déterrer ces bijoux. Ils donnèrent donc naissance à Naugrim.
Celui-ci en grandissant se découvrit une passion pour la pierre, qu’il se mit à creuser avec grande habilité. Il apprit la sculpture à la perfection, et trouva un jour le premier joyau. Emerveillé par sa découverte, Naugrim le montra à ses parents, qui tentèrent de lui dérober.
Furieux, Naugrim se réfugia sous les montagnes pour ne plus jamais en ressortir. Là, il continua à creuser des galeries et parvint à créer le premier nain, né de la pierre. Il donna alors naissance au peuple nain, premiers êtres pensant sur terre – du moins le pensait-il car les elfes étaient arrivés entre temps par la mer. Il leur apprit son art, et leur donna le goût aux richesses.
Puis, comprenant qu’il avait achevé la tâche qui lui avait été confiée, il rejoignit ses parents pour observer des cieux sa création. Il laissa tout de même le joyau nommé Tarthil dans les profondeurs des montagnes. Le joyau, retrouvé par les nains est incrusté dans la couronne du roi.

_________________
"J'ai un message pour vous..."

Absente du samedi 12 juillet au jeudi 7 août et du samedi 9 août au mercredi 20 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le royaume des nains : Astharoth
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les portes de Nidavellir - le royaume des nains
» Tactique gobelins contre nains
» Le Royaume perdu d'Arnor
» [CONSEIL] Nains
» LES NAINS ! ( Jeu con )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Le royaume (partie RP) :: Autres régions :: Astharoth, Royaume des nains-
Sauter vers: