Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Grande route

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Grande route   Sam 27 Oct - 18:11

Cette route trés ancine méne à la capitale d'Arnestil, et c'est cette même route que notre héros Hans et la compagnie Noire sans oublier Hector prennent pour se rendre à la cpapitale.

Cette route est longue, on s'enui !!

Ouais c'est vrai ça !

Y'en a marre on se pose ?

FERMEZ LA !! j'essai de reflechir

Z'avez entendu les larves ? on avance et cessez de piaillez !

Oh fais pas ton léche botte Bobby !! ahahah

Bon nous allons passez les commantaires inutiles des hommes d ela compagnies et passons à leurs arrivé en vue de la capitale.

Bien! ... messieurs voici la Capitale d'Arnestil, nous posterons notre campement là bas, pointant son doigt vers l'orée d'une forêt, je vous laisse monter le camp j'ai des choses urgentes à fair.. allons viens Hector.

Les hommes de la compagnie Noire savaient bien ce que leurs Chef allait faire là bas et ils s'en moquaient bien. Il partirent monter le camp à l'orée d ela forêt avant de se diriger à leurs tour ver sla Capitale faire un peu de 'achats et delester certains de trop forte somme d'argent qui les encombrent.


Arrow Arrow La grand place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yorden
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Race: : elf des bois
Rang: : assassain
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Mar 30 Oct - 14:35

Yorden marchais depuis des heures sur cette grande route menant des fond de la forêt jusqu’au pied du château. Normalement très fréquenté par les marchands, la nuit cette route devenait dangereuse, et il n’avais rencontrer uniquement des voleurs de bas étages, damage pour eux , pensa t’il avec un léger sourire, bien qu’il fut déçut de voir les visage inexpressif et indigne de ses adversaire rapidement expédier a la mort.
Tout en marchand, il laissai son esprit dérivé, repensant aux villages ravagés qu’il avait croiser. Il sembler qu’une petite armée soit passer tuant tous les hommes, mais dans quel but ? Et pourquoi uniquement les hommes ? Ces tueurs étaient ils gentleman ? Yorden ne put retenir un léger sourire en imaginant l’un des bouché offrant une rose a une villageoise terrorisée. Cependant cette idée ne semblé pas être la bonne a la vue de certains cadavres dépouillé de leurs entrailles, alors que tout le village été sans dessus dessous.
C’est perdu dans ces pensé que Yorden tomba sur un petit camp composé de trois roulette disposé en cercle autour d’un grand feu. Il avait faim et marchai depuis un bon nombres d’heurs, peut-être pourrai t’il manger en se reposant prés du feu. S’approchant un peu il entendit un petit air de guitare. Trois hommes plutôt jeunes ,assis sur le sol emmitouflés dans des couverture, s’enivrai avec ce qui devait être de l’eau de vie. Le voyant rentrer dans la lumière du feu,les trois personnes cessèrent de jouer.


-Désirez vous vous joindre a nous ? proposa l’un d’eux montrant en présentant une couverture poser prés du feu.
Yorden sentait le stress monté, tous regard pesés sur lui, pourquoi les avaient il rejoins ? Maintenant il n’avait plus le choix, il avança et s’assis sur la couverture.

-Je vous remercies pour votre hospitalité, dit il timidement.
-vous avez faim ? demanda l’un des deux autres gaillards qui s’avéré être une femme. Bien qu’entouré par une couverture, elle sembler pourvu d’une certaine grâce, et ses grand yeux pétillés. Ses trais étaient si gracieux… c’été une demi elfe.
-Euh… oui, je veus bien balbutia t’il de plus en plus mal à l’aise.
-Tiens prend ! Sa te fera du bien , dit son premier interlocuteur tendant sa bouteille amusé par les mains tremblante de Yorden, on ne te veut pas de mal !
-J’aurai peut-être préféré, il m’aurai suffit de vous tuer. Répondit il en souriant légèrement.
Un cour silence s’installa avant que les trois éclatèrent de rire.

-Ah ! Au moins toi tu es direct ! Alors dis nous qui es tu ? Et ce que tu viens faire par ici, tu sais que cette route n’est pas sur la nuit… Repris la demi Elfe, calmant son rire.
-Je me nome Yorden, je rentre chez moi, une petite battisse perdu dans la forêt, et ne vous en faites pas pour ma sécurité, j’ai du tuer trois voleurs avant de vous rejoindre. Et vous même ?
-Je me nome Marlisa, lui c’est Eric, et lui Jess, et nous…voyageons.
Elle sourit jusqu’aux oreilles. Yorden souri aussi
-N’est il pas possible d’être plus précis ?
-Oula ! En fait autrefois nous habitions tous à la ville, nous avions petits métiers tranquille, j’étais forgeron, Eric tenait une écurie, et jess était …et bien voleur. Nous en avions tous mare de cette ville et de sa routine. Alors nous avons fais des économies afin de nous payer une de ces roulottes et subvenir a nos besoins pendent que nous voyagerions, quand l’argent viendrait a s’épuisé nous devions reprendre notre petite vie enrichis par nos expérience. Or comme tu peu le voir nous ne sommes pas du tout de retour a la vie citadine. En route nous avons croisé certaines personnes prêtes a payer pour venir partager notre roulotte, y trouver la sécurité et le confort, nous avons découvert que nous pouvions nous faire de l’argent en se contentant de transporter certaine marchandise abondante dans certaines régions vers d’autre, ou elles été rares. Comme tu le vois nous nous sommes enrichis et agrandis, depuis nous sommes six à partager ses trois roulottes, les autres dormes. Voilà vous connaissez les grande lignes de notre histoire.
Marlisa souri et regarda la broche vertical placé aux coté du feu, c’est Jess qui s’occupais de la cuisson. Ah ! Il semble que la viande soit prête, elle se leva pour le rejoindre.

Yorden qui se retrouvé seul prit une bouteille qui traîné par terre et bu, en repensant à ce que venais de dire Marlisa, son histoire l’avais beaucoup intéressé, ils avaient l’aire de jeunes pleins de rêves, vivant, et surtout libre. Il continua de s’enivrai en regardant les étoiles.
-Yorden ? Marlisa était revenue tenant un pain a la main, tiens ça te fera du bien de manger un peu.
Quand il pris la le pain yorden découvrit que le pain été garni de viande et de salade

-Merci beaucoup, dit il en souriant. Ils mangèrent tous les quatre en discutant d’anecdote, de voyage qu’ils souhaité faire. Pour la première foie depuis longtemps, discuter avec des gens lui été agréable. Jess qui été resté mué depuis son arrivé fut très intéressais par les techniques de chasse et l’art de se rendre invisible qu’utilisé Yorden, Marlisa préféré l'entendre parler des étoiles, et des diférente constelation, c'été son pére qui lui avait apris sa. Soudain sur-aigu se fit entendre.

-Dix personnes armés encercle le camp chuchota Yorden.
Aussitôt les trois compagnons portèrent leurs mains a la garde de leurs épées.

-Comment le sais tu ?
-Je pratique la magie vifiére, et mon compagnons surveilles les alentours. Rentrez, je m’en occupe !
-Nous sommes les gardes du camps, et nous savons nous battre !
- Je travail mieux en solitaire, et je risquerai de vous tuez alors s’il vous plait rentrez .
Il dégaina ses deux dagues après avoir rapidement glissé ses bagues. A voir l’expression qu’affiché son regard et sa façon de s’équiper, les trois gardes comprirent qu’il valait mieux aller s’abriter dans les roulottes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yorden
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Race: : elf des bois
Rang: : assassain
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Lun 5 Nov - 0:44

Quatre bandits tombèrent raide mort sans avoir le temps de crier ni de s'en rendre compte, la nuit resterai toujours une bonne complice. Une trompe sonna alors que Yorden s'apprêté a tuer le cinquième. Les six survivants précipitèrent au centre du camp espérant tuer par surprise les personnes s'y trouvant, hors la seule choses qu'ils découvrirent c'est que quatre des leurs avaient disparu. Ne comprenant pas se qu’il se passer, ils adoptèrent une posture défensive, une bonne initiative…Permettant a Yorden d’encocher trois flèche a son arc et de tirer dans le tas, deux un autre bandit fut tué et un autre blessé et mis hors d’état de combattre. Plus que quatre… Alors qu’ils semblait dans un premier temps procédé avec méthode, la panique s’empara d’eux ,et ils se lancèrent a l’assaut de la roulotte la plus proche, attaquant la porte à la hache. S’approchant tranquillement derrière eux, arc bandé avec trois nouvelle flèches, il sourit, et s’arrêta a deux mètres d’eux alors qu’ils s’obstiné sur la porte :

-Pardonnez moi , mais l’heurs de la mort a sonnez pour vous…

Les quatre condamnés se retournèrent comme un seul homme, et trois tombèrent aux sols. Le dernier survivant blêmit et se figea dos à la porte.

-Pitié !
-Pourquoi aurais je de la pitié Vermine ?
-Je… Je ne suis qu’un miséreux, j’ai une famille a nourrire,
balbutia t’il, avant que Yorden ne le coupe.
-Dieu t’a offert la vie, des bras, un cerveau ! Tu n’a pas su mériter la vie que tu possédé, maintenant il te faut la rendre.

A ses mots Yorden leva sa main droite bagué et l’abattit sur le dernier hommes qui s’effondra a son tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yorden
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Race: : elf des bois
Rang: : assassain
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Jeu 8 Nov - 1:39

Alors que Yorden dépouillé ses victimes des quelques sous et des armes qu'elles possédaient, sept personnes sortirent des roulottes. Six jeunes armées et prés a combattre, et un petit vieux qui semblait mal a l’aise face aux cadavres. Marlisa s’approcha :

-Nous vous remercions Yorden, vous êtes très efficace…
-Hum… Vous m’avez accueillis par mis vous, je vous devez bien sa, Et c’est se que je fais de mieux.
-Pour deux gorgé de Rhum et un peu de nourriture, c’est un service peu chère payer… Mais qui nous prouve ta valeur… Si tu le désir tu peu te joindre a notre voyage… Tu aura l’occasion de voyager, vivre sans trop travailler, et tes talents serons plus qu’apprécié… Et je dois admettre que ta compagnie nous a été très agréable…


Yorden leva les yeux aux ciel et réfléchi : Pourquoi ne les suivrait’il pas ? Qu’avait’il a perdre ? Une vengeance a assouvir ?Au fond, c’été du passé, resté figé dans le passé ne mené à rien il le savait parfaitement. Il voulait découvrir le monde, et c’est gens semblaient des plus sympathique…Il n’été pas fais pour les relation sociable, la peur de l’inconnue le rattrapai enfin.

-Votre proposition me va droit au cœur, mais je ne sais si je peu l’accepter. Peut-être une prochaine foie.
-Cela fortement a des adieux déguisé.
Yorden souri, c’été la réalité, il fallait l’admettre. Continue au moins avec nous le temps tant que nous t’approchons de ton domicile.
-Bien, j’accepte,
Marlisa sembla ravie de cette nouvelle, et le petit groupe qui l’accompagné aussi. Cet alors que le petit vieux qui accompagné les jeunes pris la parole :
-Mon garçon, je vous doit peut-être la vie !Et je tiens a vous remercier, et j’en ai les moyens, je suis un marchand qui a prospéré, et quelques objets magique um rigolo me sont tomber entre les mains, venez avec moi dans la roulotte que je vous montre..

Yorden suivit le petit homme, qui semblait avoir retrouver sa jovialité naturel, a l’intérieur d’une roulotte semblable a un vieux grenier.

-Le petit groupe m’a bien gentiment offert une roulotte pour que je puisse entreposer mes babioles. Le marchand souriait en tournant dans son foutoir. A y réfléchir l’homme devait être un obit. J’ai vu que vous étiez un hommes d’action, et plutôt dans le genre discret…. Il interrogea Yorden du regard
-Euh oui plutôt…
-J’ai quelques article qui pourrai vous intéresser, des objets récupéré par ci par là. Ah ! voilà le sceptre des ombres ! Il permet de créer un nuage noir toxique, idéal pour se cacher, ou créer des épidémies…
-Intéressant, mais c’est assez dangereux tout de même…
-Non non ! Ce sceptre ne contamine que ceux que vous souhaitez…. Un système magique très compliqué… Umm j’ai de très bonne chaussure a vous offrir également. Les votre semblent… usé.
-Non merci, les mienne me vont très bien, je les ai faites moi même…
-Soit soit !
Le obit s’arrêta devant une branche fraîchement coupé accroché au mur, elle lui restai encore ses feuilles. Uumm… Oreilles pointus? Yorden confirma d’un signe de tête, quelque peu amusé parcette fassonde désigné un elf. Alors un arc de l’harmonie elfique ! Seul un elf peu s’en servir, c’est une conception elfique : sur un arbre dont il se sont occupé plusieurs siècles, ils coupent un branche dans laquelle ils arrivent a emprisonner l’âme de l’arbre, et lui offre la vie éternelle. Quand un Elf s’en sert, il ressent l’arbre, il devient réellement l’arc, peu de personnes connaissent encore leurs existence, c’été a l’époque de la « grande sagesse elfique »… Sa remplacerai avantageusement votre machin qui grince ! Le visage du obit qui c’été quelque peu assombris se refendit d’un large sourire, auquel Yorden.-Umm intéressant !
-Bah ! j’espère bien ! Il m’a fallut plusieurs années pour trouver se genre de matériel… c’été du temps de ma jeunesse…
-Vous étiez aventurier ?
-Euh oui… Ou plutôt je tourné dans de bon coup… enfin bon peu importe.
Il sourit dernière ses petites lunette ronde qu’il venait de trouver. Sinon j’ai aussi une petite dague invisible, parfaite pour les assassinats en milieu ultra surveillé…
-Wahou… Vous avez trouver de sacré bon coup…
ironisa Yorden… Vous vendriez sa pour combien ?
-Je ne vend pas, je vous offre un seul objet ! Ces objets son inestimables, car pratiquement introuvable.
-Bien je vous remercie du fond du cœur, euh…
Yorden ne connaissait même pas le nom de son interlocuteur.
-Maître Bilbo, il souri
-Enchanté Maître Bilbo ! Alors, bien que tout vos objets soit merveilleux, je préférerai le sceptre…
-Ah ! Monsieur veut faire dans le spectaculaire ! Devenir un maître des ombres!
Il sourit, Yorden acquiesça d’un sourire. Prenez garde néanmoins à ne pas prendre trop confiance en vous, son regard se fit accusateur a se moment la. Le futur seigneur des ombre se trouva mal a l’aise. Vous prendrez bien une tasse de thé ? Demanda Maître Bilbo en offrant le sceptre dont le contacte suffit pour ressentir la puissante magie qui l’habité.
-Avec plaisir !

Le hobit servit une tasse de thé a Yorden qui s’été installer a une petite table crasseuse. Se resservant régulièrement, il écouté avec grand intéré les légende de dragons, d’ancienne guerre, de mort vivant, que lui contai Bilbo, il s’intéressé particulièrement a l’histoire de son nouveau sceptre qui aurai appartenue a une ancienne liche qui s’en serai servit pour tuer tous les habitant d’un petit village et en aurait fait une petite armée de morts-vivants pour protégé son fief placé au centre du village. Yorden eu un frisson en regardant son sceptre, il se décida a l’examiner plus en détail : Environ trente centimètres, forgé dans un métal presque noir, des runes été gravé dessus. Un oeil en Pierre noire l’ornée, « La liche avait du sacrifier son oeil pour créer se sceptre » avait dit Bilbo, ainsi il pourrai voir par l’intermédiaire des monstre qu’il créai.
Après une longue conversation Yorden alla se couché dans une roulotte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faggyn
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 26
Race: : Humain
Rang: : Saltimbanque
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Mar 20 Nov - 18:05

Marchant depuis un bon bout de temps depuis l'entrée de la forêt, notre cher saltimbanque Faggyn et son animal de vif Mr Lupin parcouraient avec un peu plus de peine la grande route tout en continuant leur chansonnette

38 kilomètres... à pieds... ça use... pfiou... ça use...

38 kilomètres à pieds ça use les souliers ! Faggyn faisons une halte il serait dommage que tu abimes les belles bottines de noblio dépouillé !

Oui bonne idée... je ne pensais pas que la route était si longue et apparemment nous ne sommes pas encore arrivés. Posons nous au coin de cette arbre une bonne heure. L'herbe à l'air bien douillette !

Faggyn se coucha sur l'herbe, les bras croisés derrière la tête et un morceau de brandille dans la bouche. Mr Lupin visitait pendant ce temps les hauteurs du grand arbre.

Une demi-heure plus tard, une charette passait sur le chemin. Un paysan transportant du foin et des cagettes de pommes en route vers la ville..

Le capucin se dépécha de sauter de branches en branches et attérissa en y mettant tout son poid sur le ventre de Faggyn qui se réveilla en sursaut le souffle à moitié coupé.

Mais serais-tu dingue petit macaque ??? ! je vais t'apprendre à me déranger pendant ma sieste. Tu sais que c'est un sacrilège !

Du calme Dormeur ! d'abords je ne suis pas un macaque et ensuite regard à ta droite à trois heures..

Faggyn vit la charette et un sourire apparut sur son visage

Bien joué Mr Lupin ! dépéchons nous avant qu'il ne soit trop loin !

Prenant son compagnon sur son épaule, le saltimbanque couru à la rencontre du paysan

Ola mon ami ! te dirigerais-tu vers la capitale avec ta magnifique charette ?

> Beeuh ben'sur qu'oui vind'ieu !

Aurais-tu la gentillesse de nous emmener mon compagnon et moi-même ? nous marchons depuis tant de temps déja et je sent plus mes pauvres petites pattes...

> Beeen c'ke... oh et pis ! mont' z'y derrière et gaffe à mô marchandises hé !

Ah ! j'ai tout de suite vu en vous un grand coeur mon ami ! merci infiniment !


Il grimpa à l'arrière de l'étalage et s'installa confortablement sur la motte de foin. Il en profita pour piquer une pomme pour lui et son singe qu'ils dégustèrent avec gourmandise.

Elle est pas belle la vie ? regarde moi ce pauvre imbécile s'ils sont tous comme lui en ville, ce sera un jeu d'enfants pour nous ! régales-toi mon fidèle compagnon !

hi hi hi c'est partie pour une nouvelle aventure ! hum délicieux ces pommes *scrunch*

Ainsi nos deux aventuriers se laissèrent conduire tels des princes vers la ville.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldrr Siiarrk
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 61
Race: : sang mêlé, humain du côté de la mère
Rang: : civil
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Ven 28 Déc - 17:34

Exclamation Ancien village de hitre

Ayant enfin gagné la grande route, ils marchaient sur ses sentiers entremêlés depuis des heures, et la faim leur tenaillait sérieusement l’estomac. Seulement là…Pas de nourriture en vue !
« Si Farden était là avec Vulca… » Gémit la fillette.
« Ca changerait quoi… ? » Rétorqua sèchement Eldrr Siiarrk.
« On pourrait manger…ils se débrouillent toujours pour trouver rapidement de tout ce qu’il faut pour se rassasier ! » Assura Kéïssa.
« La nourriture qu’il n’y a pas on peut pas l’inventer ! » Coupa sèchement l’adolescent !
« Tu comprends pas… Farden est le plus jeune et le plus doué vifier que je connaisse… ! »
« Oui je sais ! Ca tu me l’a déjà dit ! » Soupira-t-il indifférent à ces propos encore nébuleux à ses sens et dont il se moquait éperdument !
« Il trouve toujours des framboises… » Reprit la petite.
« Hein ? Quoi ? Qui ? De quoi ? » bafouilla Eldrr.
« Vulca… Il trouve toujours des framboises ! »
« Que racontes-tu ?! C’est l’hiver voyons il n’y a pas de framboises !!! Ne dis donc pas de sottises… Et puis je savais pas que les renards mangeaient des framboises !!! » Renchérit-il de plus belle, un brin d’ironie dans sa voix !
« Laisse tomber Kéïssa, il comprend rien… ! » Rajouta Kéry tout doucement à l’oreille de la petite.
« Ehhhh ! Je t’ai entendu toi ! » Grommela le jeune homme !
(Commencent à m’énerver de plus en plus ces gamins !…) Pensa-t-il !
(Calme toi…Jeune homme...!) Lui murmura Loméga à l’esprit !
(OOOOooh et toi t’es pas obligé d’écouter tout ce que je pense ! Et je me passerai de tes sarcasmes…)
(Quel caractère………. !)
Eldrr Siiarrk était déjà encore bien irrité de son insolite rencontre avec ce jeune homme étrange au discours obscur… Sans qu’en plus, les gosses viennent en rajouter avec des délires enfantins puérils… Il n’avait aucune envie de jouer le jeu, et faire croire qu’il y croyait !
(Un renard tueur de framboises… N’importe quoi ces gosses….Et vont croire que je vais avaler ça !!!…) « Rouspia »-t-il en lui-même !
Du coup, il appréciait d’autant plus la présence silencieuse et tranquille de Déimnys !

Au bout de quelque temps, ils aperçurent au bord de la route un couple avec un fillette en mauvais état… Elle semblait souffrante et avoir atteint l’extrémité. La femme, qui probablement devait être sa mère, serrait l’enfant dans ses bras en sanglotant ! Pendant que l’homme à côté affichait une mine déconfite reflétant…son impuissance à sauver son enfant.
Plein de compassion face à ce triste tableau, les enfants accompagnés de leurs compagnons s’avancèrent de cette petite famille en péril. A leur approche, la mère les yeux bouffis et rougis leur lança en bégayant avec la foi du désespoir :
« Faîtes quelque chose… »
Cette supplication venant des entrailles maternelles leurs déchira le cœur… L’homme, qui très certainement était le père, tenta :
« Je vous en prie…si vous connaissez un remède…elle se meure…on a tout essayé… »
Déimnys fixait le petit groupe familiale et attarda ses regards sur l’enfant mourante, de façon imperceptible.
« De quoi souffre-t-elle ? » Demanda Eldrr Siiarrk.
« C’est depuis qu’elle s’est faite mordre dans la forêt…un petit animal l’a attaquée…il lui a sauté dessus et la mordue au cou…depuis la morsure s’est infectée, et l’empoisonne à petit feu… »
« On a tout essayé, on ne sait plus quoi faire… Maudit animal de malheur…» Continua la mère à sa suite.
Déimnys avait progressé de façon inattendue jusqu’à la fillette. Examinant subrepticement sa blessure, il élargit son champ de vision jusqu’à plonger ses yeux dans les siens. Elle respirait tranquillement, sans force ni crainte. Il posa alors sa main sur elle. Elle l’observait dans ce silence qui les unissait intimement, et ce malgré les plaintes de sa mère… Avec toute la faible force qui lui restait, elle pu envoyer à Déimnys…comme un ersatz de sourire fatigué mais sincère…imperceptible…mais l’avait-il seulement reçu ?… A cet instant, il avait eu un semblant de réaction… soudain ses sourcils s’étaient froncés légèrement, presque imperceptiblement… et en coin de lèvres s’était esquissé un naissant signe d’approbation… ressemblant peut-être à un extrait de…sourire ?… Que nul ne vit…excepté elle !…
Tout cela s’était passé en un clin d’œil et demeurerait pour l’heure le secret intime des deux enfants. Serait-ce possible que ce fut sa première tentative de communication et de sourire…mais il est vrai que jusqu’à présent, personne ne l’avait jamais remercié…
La mère s’en apercevant le rejeta violemment en hurlant :
« Va-t-en toi… Touche pas à ma fille ! »
« Dame je vous en prie, il ne pensait pas à mal ! » Le défendit Eldrr en le récupérant tout près de lui.
« NON ! Qu’il ne s ‘approche pas… Il porte la mort sur lui… Il va la contaminer… » Paniquait-elle dans sa désespérance.
« Voyons soyez raisonnable…ce n’est qu’un enfant ! » Il le serrait plus fort contre lui, comme pour le protéger des accusations…
Déimnys, portant en lui inlassablement la même attitude désintéressée…paraissait comme à l’accoutumé ailleurs, d’un autre temps où rien n’aurait d’emprise sur lui…avec des yeux perdus dans le lointain avec l’attitude et les réactions de quelqu’un de…mort…
« NON ! Partez, partez avec votre envoyer de la mort… Allez vous-en ! »
« N’avez-vous donc pas honte ! Ce n’est qu’un enfant, qu’un enfant ! » Cria Eldrr excédé à l’extrême par tant de bêtises et d’injustice…
Le tirant par la tunique en direction de la route, Loméga lui murmura :
(Comprends qu’elle parle sous l’influence de la souffrance, on ne peut rien faire pour eux aller viens… On a encore une longue route à faire… Viens je te dis !)
Ils s’éloignèrent alors.
Le père restait sans réaction, désespéré.
La mère serrait toujours sa fille comme si cela avait pu contribuer à la garder sur la terre des vivants…!
Tout en observant au loin l’atypique petite troupe disparaître, tout doucement, s’abandonnant enfin, la fillette s’endormit…

Eldrr Siiarrk ne comprenait toujours pas pourquoi tant de personnes manifestaient autant de méfiance et d’animosité à l’égard de ceux qu’ils ne connaissaient pas…et qui pouvaient être différents d’eux…que d’incompréhension… La différence et l’inconnu faisaient donc si peur ! Engendrant, agressivité, rejet, tristesse, colère, abandon, solitude…
La révolte l’avait saisi.
Il accélérait sans s’en rendre compte le pas, tenant fermement Déimnys par la main… Ce que l'enfant venait de subir faisait-il donc tant écho que ça à son vécu, pour qu’il prenne tout cette histoire autant à cœur… S’identifiait-il donc à lui à ce point pour ressentir ce qu’il pensait que le petit était supposé ressentir…
Déimnys suivait le pas sans murmurer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 29 Déc - 4:14

Arrow cliquez ici

Yxone et Iskra rigolaient bien entre eux, mais ce n’était pas tellement pour ce moquer, c’était plutôt comme si deux très bons amis se retrouvaient au bout d’un long moment d’absence.
/Je pense que tu devrais suivre Eldrr/
« C’est bizarre ces réactions quand même c’est une personne qui s’agace vite je trouve, pire qu’une femme ! »
Iskra rigola, mais d’une manière qu’Yxone sentit quelque chose
« Pourquoi rigoles-tu de cette manière ? »
/Pour rien/
« Bon j’insistes pas, on verra plus tard je suppose »
/Ohhhhhhhhhhhhh oui/Iskra était mort de rire
« Tu m’énerves, na »

Yxone suiva donc la petite troupe sur la route, mais tout en restant assez loin d’eux, il croisa le couple avec l’enfant malade, les parents le regardèrent d’un air suspicieux, mais la mère étant tellement triste pour son enfant lui demanda de l’aide.

« Monsieur aidez-nous s’il vous plait mon enfant est malade, mordu par une bête, son état ne fait qu’aller de mal en pis. »

Yxone s’agenouilla à coté de l’enfant et la regarda, celle-ci dormait d’un profond sommeil.
« Madame votre enfant va déjà beaucoup mieux, croyez moi »
« Mais c’est impossible, nous n’avons rien fait comment cela se pourrait-il ? »
« Vous n’avez rencontré personne avant moi ? »
« Oui 4 enfants accompagnés de 4 animaux, l’un deux un démon j’en suis sûr à touché notre enfant, mais je leur ai demandé de partir. »
« En tout cas votre enfant va beaucoup mieux, écoutez moi il y a un village en ruine dans lequel un vieil homme habite là-bas allez-vous y reposer avec votre enfant le temps que celui-ci retrouve un peu ses esprits, vous lui direz que vous venez de ma part, Yxone. Par contre je peux vous aider un peu plus »

Celui-ci leurs donna quelques pièces.
/Tu te prends pour qui ? Arretes de donner ton argent/
« (As tu vu le tas que j’ai dans le coffre, je pourrais me payer au moins dix armées entières pendant plus de 10 ans) »
/Et alors ?/
« (Ben voilà un dragon radin, ça m’étonne pas) »
/Pfffffffffffffffffffffffffffffffffff/

Le couple s’éloigna d’Yxone en le remerciant 100 fois, celui-ci ne les entendait même plus tellement que son attention était porté sur le petit groupe dirigé par Eldrr
« (Mais qui est cet enfant, c’est lui qui a guéri la petite) »


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 17:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
Eldrr Siiarrk
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 61
Race: : sang mêlé, humain du côté de la mère
Rang: : civil
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 29 Déc - 4:42

Quelques instants après leur départ, Déimnys commença de nouveau à manifester les symptômes qui lui étaient précédemment connus... Mais en pire...et il tomba dans un profond coma...duquel, cette fois-ci, rien ne semblait le faire sortir...
De plus, il leur était à présent impossible de continuer leur chemin dans ces conditions !
Il fallait trouver non pas une mais deux solutions !
Comprendre le mal dont était victime cet enfant et trouver le remède approprié...avant qu'il ne soit trop tard pour lui.
Et trouver, s'il était possible, un moyen de transport au plus vite pour gagner ce royaume tant convoité ! Peut-être même trouveraient-ils là-bas de quoi subvenir à la guérison du petit, dont les traits se creusaient de plus en plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 29 Déc - 6:03

Yxone voyant par la pensée ce qui se passait se demanda s’il devait agir Iskra lui avait bien dit qu’il ne pouvait pas se mêler de tout et de rien, il serait facile de prendre avec lui les personnes une par une ou deux par deux et de les amener très vite à la ville, mais il avait un doute.
« Qu’est ce que je dois faire ? Je dois les aider ou laisser Eldrr se débrouiller seul ? »
/……/
« Ben alors c’est toi qui roupilles maintenant ? Dis moi ce que je dois faire ! »
/Si tu arrives comme ça tu vas avoir un retour de bâton et un des plus beau/ lol
« Que me conseilles tu alors ? »
/Sois malin, trouves une astuce/
« Mais comment ? Je ne vois pas du tout »
/trouves un moyen de locomotion pour prendre toute la petite troupe et déguises toi/

Yxone reparti en direction de l’ancien village de Hitre, pour voir si le vieil homme pourrait peut-être l’aidé après tout pourquoi pas.
Arrivé dans le village il retrouva celui-ci en compagnie du couple.
« Mais comment avez vous fait pour arriver si vite » Demanda la femme.
Le vieil homme
« Yxone ne se dévoile pas beaucoup vous savez, ça m’étonnerai que vous aillez la réponse à cette question »
Yxone regarda le vieil homme d’un air qui confirma ces dires.
« J’ai besoin d’aide peut-être pourras tu m’aider ? »
« Dis toujours si je peux je le ferai avec plaisir » répondit le vieil homme
« Disposes-tu d’une charrette et d’un cheval ou deux, et d’un peu de nourriture s’il te plait ? »
Le vieil homme réfléchit
« Il reste bien une charrette dans une des étable qui est encore en bonne état, mais pour le cheval je n’ai pas ça à disposition….. A moins que …. Il y a 4 chevaux qui restent traîner autour du village, ce sont des destriers des soldats morts. Mais ils sont tellement peureux que pour les attraper tu vas avoir du mal. Pour la nourriture je suis désolé je me nourris de racines. »
« Les chevaux je m’en occupe, peux tu me préparer la charrette avec un peu de foin dessus, et me trouver un bout de tissu aussi s’il te plait »
« Les bouts de tissus c’est pas ce qui manque »
La femme
« Yxone nous avons du pain dans nos affaires, et quelques légumes secs avec un peu de viande séchée, nous te donnons tout, l’autre village n’est pas très loin et avec l’argent que tu nous a donné nous avons de quoi acheté beaucoup de nourriture pour tenir au moins le temps des deux prochaines lunes et encore en faisant cinq très gros repas par jour. »

Le vieil homme demanda de l’aide au couple pour sortir la charrette de l’étable, car devant celle-ci des morceaux de pierre en gênaient l’ouverture. Pendant ce temps Yxone faisait le tour du village pour repérer les chevaux. Il les vit pas très loin du village comme disait le vieil homme, mais en le voyant les animaux commencèrent à courir et s’arrêtèrent plus loin

« Iskra comment puis-je attraper les chevaux, as –tu une idée ? Ahhhhh si j’étais vifier cela m’aiderait beaucoup »
/Tu as plus simple, tu as ton armure pour la vitesse et donc les rattraper, ensuite il faut que tu poses ta main sur l’animal, tu sais un peu comme tu as fait pour le vieil homme, et tu les rassures en leur montrant que tu ne leur veux pas de mal, ça va fonctionner/
« Merci »

Yxone rattrapa les chevaux sans que ceux-ci ne s’aperçoivent de rien il posa la main sur un des chevaux et fit ce qu’Iskra lui conseilla, mais les autres voyant un humain à côté d’eux partir en courant. Il du recommencer l’opération une nouvelle fois pour en avoir un second. Les autres chevaux se remirent à courir, mais comme il en avait deux cela lui suffisait.
Il ramena les animaux au village, les autres suivaient de loin comme s’ils ne voulaient pas abandonner leurs deux compagnons.
Arrivé au village Yxone vu le vieil homme et le couple qui était en train de mettre un peu de vieux foin sur la charrette.

Le vieil homme
« Je ne te demande pas comment tu es arrivé à cette prouesse, voilà nous avons préparé la charrette et voici un morceau de tissu »
« Combien je te dois pour la charrette ? »
« Rien elle ne m’appartient pas et les propriétaires sont morts, de plus avec ce que tu as déjà fait pour moi je ne te demanderais rien si elle m’appartenait. »

Yxone attela les deux chevaux à la charrette.
« Je vous remercie tous, peut-être à un de ces jours, faites attention à vous tous »
Il se mit en route vers le groupe conduit par Eldrr
En partant il remarqua une fumée noire non loin du village en direction des bois qu’il n’avait pas vu auparavant. Mais pour l’instant se qui le préoccupait le plus c’était Eldrr et l’enfant.

/Tu n’aurais pas oublié quelque chose ? Tu vas rester habillé comme ça ?/
« D’après toi pourquoi j’ai demandé un morceau de tissu ? »
/Un morceau de tissu pour toute une armure et bien tu ne doutes de rien/
« Mais non c’est pour mieux caché mon visage »
Yxone pensa à la toge qui le couvrit immédiatement cachant son armure, il retira ses gants, qui disparurent.
« Que c’est il passé, où sont ils ? »
/Tu n’as toujours rien compris quand une chose n’est plus en contact avec ton corps elle va directement dans ton coffre, quand tu voudras les remettre penses-y tout simplement/
« Ouuuuuuffff c’est vrai j’avais oublié »

Yxone mis le morceau de tissu en travers de son visage qui lui couvrait presque toute la partie droite de celui-ci. S’arrêta au bord de la route, pour se mettre un peu de poussière sur le reste du visage, et sur sa toge qui paraissait beaucoup trop belle. Il se mit sur le côté gauche de la charrette pour que l’on ne puisse pas voir la partie découverte de son visage et se mit en route à vive allure vers le groupe. Les autres chevaux suivant de loin les deux compagnons qui tractaient la charrette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
Eldrr Siiarrk
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 61
Race: : sang mêlé, humain du côté de la mère
Rang: : civil
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 29 Déc - 7:46

Assis au sol, les derrières dans la neige, les enfants avaient faim et froid ! Eldrr Siiarrk avait pris Déimnys dans ses bras pour lui apporter un peu plus de chaleur et Loméga était collé à eux pour participer également ! Quant à Kéry, il faisait le gué tantôt avec eux tantôt sur le bord de la grande route à attendre un inespéré miracle qui pourrait les secourir dans cette situation pour le moins...inconfortable.
Et tout à coup le miracle se produisit !
Au loin il vit arriver deux chevaux blancs attelés à une charrette remplie de ballots de paille, et sur laquelle on distinguait mal l’homme caché sous un grand manteau encapuchonné.
« Une charrette, une charrette, Siiarrk, Siiarrk y’a quelqu’un qui arrive avec une charrette ! »
L’espérance renaissant dans ses yeux d’ambre agrandit par la bonne surprise salutaire il se releva laissant Déimnys quelques instants aux soins de Kéïssa.
« ELDRR Kéry ! C’est Eldrr Siiarrk ! C’est vrai ?!… »
« Oui regarde ! »
Et l’enfant pointant dans la direction de la bonne nouvelle… Le jeune ado pensait :
(Pourvu qu’il veuille bien nous prendre avec lui… )
Et il pensait déjà qu’ils seraient tous au chaud enfoncés dans la paille…et que se serait déjà pas si mal !…
A l’approche de la charrette il s’élança du bord de la grande route plus au centre de celle-ci à la rencontre de leur potentiel secours, levant les bras en signe d’arrêt et interpellant demandant de l’aide !
La charrette stoppa net à leur niveau. L’homme à son bord cachait son visage sous une capuche semblant faite de plusieurs couches de tissus différents…
« Curieux ! » Pensa-t-il… Mais il n’avait pas envie de chercher la petite bête en ces temps de détresse… Son seul désir était de voir Déimnys revenir parmi eux, de manger au chaud en ayant sécurisé tout son petit groupe…et d’arriver à Arnestil !
L’homme, sans dire un mot sauta à terre sans se découvrir, embarqua le petit malade qu’il calla au fond de la charrette à l’abri du vent, et chargea le reste de la troupe, prenant soin de ne pas aider de quelque façon que se soit, le jeune homme à intégrer la couche de paille ! Lorsqu’enfants et animaux furent installés…Il fit repartir sa cavalerie toujours sans mot dire !
Et en moins de temps qu’il n’en eut fallu pour le dire, tout le petit équipage sombra, épuisé, dans les bras de Morphée !

Seuls, dans leur coin, les yeux d'or de Loméga fixaient étrangement leur mystérieux sauveteur...


Dernière édition par le Lun 31 Déc - 2:49, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 29 Déc - 16:24

Yxone regarda tout ce petit monde s’endormir, cela lui arrangeait bien ces affaires. Il prit la décision de ne pas rester avec le groupe vu de quelle manière la dernière fois ça s’était passé, il avait peur qu’Eldrr dans un moment de grande sagesse (lol) de son caractère refuse d’aller plus loin avec lui.
/Je me ferai bien un amuse gueule au lapin moi/
« (Tu ne penses qu’à manger c’est pas possible, d’ailleurs je commence à avoir faim moi, depuis ce matin j’ai rien mangé) »
/Tu parles de moi et tu me dis que tu as faim, c’est un Kaikou qui se moque d’un Scrii là/ lol
« (attends je vais attraper les deux autres chevaux qui nous suivent de loin, ils sont 4 et peut-être que la charrette un jour ne pourra pas passer où ils voudront aller.) »

Yxone recommença son manège avec les deux derniers chevaux qui restaient en arrière, ce qui fut moins facile, car ceux avait comme ressentit son idée, et s’éloignèrent assez loin. Mais il y arriva ils n’étaient pas assez rapide pour lui. Il les ramena vers la charrette qu’il avait mis un peu à l’abri sous un bosquet d’arbres. Il glissa dans la boite en bois ou il y avait la nourriture 2 pièces d’or qui se voient facilement. Puis cacha une bourse avec une trentaine de pièces d’or sous la paille, de manière à ce qu’Eldrr ne puisse pas le voir tout de suite, mais quand il donnera à manger aux chevaux ou quand il refera la couche.

« (Je pense qu’avec ça ils auront de quoi voir venir) »
/Tu m’étonnes monsieur Grand Seigneur/
« ( Ah oui j’oubliai en plus de penser qu’à manger tu es radin) » lol
/Nabot/
« (Oui, oui je sais) »lol

Yxone remarqua sur le côté de la route une ombre à quelques foulées de lui qui disparut derrière des arbres cela l’intrigua, il eut peur pour le petit groupe et décida d’aller voir ce que c’était.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 29 Déc - 18:09

Yxone fut stopper net dans sa course comme si un mur c’était formé tout d’un coup devant lui

« Tient, tient mais qui voilà, Yxone Urane, tu as perdu de ta superbe, tu n’es qu’un humain maintenant, avec l’une de nos armures, le plus drôle c’est que tu n’as même plus tes ailes. Quelle déchéance, c’est pathétique. »
/Yxone fais attention, il n'est pas là pour rigoler/

Yxone se remettant de cet arrêt brutal se leva et regarda la personne en face, une personne …….. Non un ange avec une paire d’ailes noires. Il était grand et plutôt bien bâti, il était même bien plus imposant qu’Yxone d’au moins une tête.
Celui-ci avait une épée et un bouclier et en avait, apparemment, bien l’intention de s’en servir sur Yxone.
Yxone pensa à son armure et la toge disparue, les gants revinrent à leur place, mais ne voulant pas se faire avoir pensa à son bouclier et son épée, ceux-ci apparurent aussi. De même que la couleur de son armure changea et son apparence aussi.

« Mais qui es-tu ? Comment connais-tu mon nom et je m’appel Yxone pas Yxone Urane !
/Euhhhhh petit oublis de ma part désolé, il a raison/
« Tu aurais pu me le dire avant, grrrrrrrrrr »
L’ange
« Tient ? Tu peux toujours communiquer avec Iskra, c’est étrange les anges déchus ne peuvent plus communiquer avec les dragons, c’est interdit »
« Mais comment nous connais-tu, vas-tu répondre à la fin ! »
L’ange
« Tu ne te rappels de rien donc, ça aussi c’est étrange, nous avons été déchu, mais on nous laisse la mémoire pour que la punition soit plus grande, pour nous donner plus de regrets. Pour des anges je dois dire que cela est terrible, certains déchus ne résistent pas à cela et se suicident, mais d’autres tout comme moi y arrivent, et s’adaptent à ce monde sale, qui ne mérite même pas qu’on s’intéresse à lui en fait. As-tu oublié que c’est toi qui m’as expulsé D’Iranis car je n’étais pas d’accord sur la manière de diriger le royaume. »
Yxone
« Non désolé je n’ai aucun souvenir avant de mettre réveillé dans les bois »
/Attention il va t’attaquer/

Yxone eu juste le temps de mettre son bouclier en parade à l’attaque lancer par l’ange, mais celui-ci pris un tel coup que cela le projeta à terre.
Il pensa que le combat aller être difficile, il augmenta sa vitesse mais l’ange para à son coup comme s’il attaquait normalement.
Lol « Tu n’as pas mieux que ça pour attaquer mes ailes sont plus rapides que la vitesse de ton armure, tu ne te rappels même plus de cela, je sens que je vais bien m’amuser avant de te tuer. VENGEANCE ….. »

L’ange se précipita sur Yxone celui-ci ne put l’éviter encore une fois, mais ce coup-ci fut encore plus fort il se retrouva projeté à des mètres plus loin.
/Je n'ai pas le choix,......................Penses que tu peux voler/
« Tu rigoles, je ne suis pas une chouette »
L’ange
« Que te raconte t’il encore ? Oui ça va être chouette de te tuer » L’ange s’éclata de rire

/Yxone penses à ce que je te dis/
Yxone pensa alors qu’il pouvait voler comme l’ange qui l’agressait, à ce moment là il sentit son armure vibrer, 3 paires d’ailes blanches apparurent derrières son dos.

cliquez sur l'image pour le voir en grand



/Tu es bien plus fort que lui alors crois en toi, et tues le sinon c’est lui qui le fera/

L’ange
« QUOI ! Mais c’est impossible tu n’as pas été déchu, comment se fait-il que je ne voyais pas tes ailes. Vous les Puissances vous créez des règles auxquelles vous vous tenez pas. Vous ne voulez pas vous mélanger à nous, et tu viens sur cette terre. GRRRRRRRRRRRRRR MEURTS ………… »

Cette fois Yxone évita l’attaque, et rentra dans le combat sans coup fait rire. Les deux ennemis testaient l’agilité de son adversaire, les épées lorsqu’elles se touchaient créaient des éclairs qui a chaque impact sur le sol créait des traces aussi noires que le charbon, malgré la neige, d’ailleurs un des arbres de la scène de bataille pris feu.
Tout ce qui vivait autour de ce capharnaüm, n’osait plus respirer, ou bouger d’un poil, la terre elle-même paraissait figer de terreur.
Les bruits des coups sur les boucliers ou entre les deux épées avaient le même son que celui des coups de tonnerre de la plus des violentes tornade qu’un homme puisse imaginer.
La rapidité des déplacements entre ces deux êtres était telle qu’on ne pouvait avec un œil humain voir ce qui se passait vraiment, au mieux un humain pourrait voir une espèce de boule avec différentes couleurs qui émettrait des éclairs et des coups de tonnerre.
Yxone n’aillant plus toute sa mémoire parait les coups, plus souvent que son adversaire qui lui s’en donnait à cœur joie, s’apercevant que son ennemi n’était plus trop celui qu’il a été auparavant.


Le combat fit rage pendant plusieurs minutes.
Un bruit fracassant, puis tout d’un coup le silence …….
Deux corps tombèrent à terre.


Dernière édition par le Mar 8 Jan - 18:43, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Dim 30 Déc - 0:46

Ils y avaient deux corps sur la surface de la terre, mais lorsqu’ils tombèrent leur masse était si lourde qu’ils soulevèrent un nuage de neige et de poussière, si intense qu’il fallut au moins 30 bonnes minutes avant que celui-ci se dissipe.

Si quelqu’un était là il aurait vu deux corps inertes. Ceux-ci se mélangeaient comme un casse-tête chinois. La vie autour du champsde bataille commença à bouger au bout d’une heure.
« Aiiiiiii j’ai mal » s’écria-t’il
Des blessures assez profondes avaient entamé son armure et sa peau. » Ahhhh la vengeance à un goût agréable »
L’ange se releva et déploya ces ailes noires
Une avait reçu un coup qui lui permettait plus de bouger correctement, mais elle allait guérir c’était sûr.
« VENGEANCE !!!! J’aime ce mot et cet idiot est mort » L’ange éclata de rire

A ce moment là une lame bleue et orange vint, le transperça, mais surtout ce qui était le plus important ; elle passa au niveau du cœur.

« Désolé mais tu ne m’aurais pas laissé en vie donc il faut une fin à ce combat »
Yxone s’écroula une nouvelle fois, mais pour son ennemi se fut la dernière.

/Yxone/
/Yxone/
/bouges toi s’il te plait/
/Yxone/
/Il le faut pour que tu puisses guérir/
/MON AMI VIES s’il te plait/

Mais aucune réponse venant de ce corps.
Quelques temps plus tard Iskra recommença.

/Yxone tu n’es pas mort, je le vois, alors bouges toi/
« AHHHHHHHRRRRRRRGGGGGGGG »
« Ca fait mal !!!!!!!!!! »
/Ecoutes moi s’il te plait, répare ton armure, tu peux le faire seul celle-ci t’aidera à te soigner seul, mais il faut impérativement que tu la répare/
« AHHHHRRRRRRRGGGGGG j’ai trop mal »
/Espèce de Scrii jouvenceau bouges tes fesses, bats-toi/ le ton n’était plus celui de l’humour mais plutôt celui d’une personne désespérée qui voulait que son ami ne décède pas. Un coup d’esbroufe.

Plusieurs heures plus tard Iskra recommença
« Yxone bouges toi s’il te plait »
« ça.. fait mal......, très ......mal »
/Je m’en fou bouges toi ; ton armure, il faut la réparer/
« Co…. Comm…..Comment ? »
/De la même manière que pour le reste penses qu’elle se répare et reste concentré là dessus s’il te plait ne perd pas connaissance, surtout pas/

Yxone essaya de faire ce que son ami lui avait dit, il se concentra sur la réparation de son armure, mais cela lui pris la plus grande partie de l’énergie qui lui restait…………..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Dim 30 Déc - 1:23

/Yxone réveilles-toi/


Dernière édition par le Dim 30 Déc - 16:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
Eldrr Siiarrk
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 61
Race: : sang mêlé, humain du côté de la mère
Rang: : civil
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Dim 30 Déc - 1:53

Comme un coup de tonnerre soudain avait retenti…au milieu d’un ciel bleu !
Les enfants sursautèrent les cheveux en tout sens ! Puis se rendormirent presque aussitôt comme sortis trop tôt d’un joli rêve… Ils étaient tellement fatigués.
Eldrr Siiarrk s’était penché sur Déimnys pour surveiller un instant son sommeil. Il respirait calmement et régulièrement…
Il faudrait penser sérieusement à la nourriture…se reposer était bien ! Reprendre des force en mangeant un morceau, pas mal non plus ! Surtout Déimnys… Il se demandait depuis quand cet enfant ne s’était pas convenablement alimenté… Vu sa maigreur et son teint blafard… L’adolescent se demandait même si ce gosse avait ne serait-ce qu’un jour mangé à sa faim ! Pourtant il ne disait rien, ne demandait rien, ne se plaignait jamais…obtempérait à chaque fois… Oui, c’était clair qu’il comprenait bien sa langue et n’était pas sourd du tout ! Toutefois, le coup de tonnerre ne l’avait même pas fait sourciller une demie seconde ! Déimnys était recroquevillé, donc il avait bougé dans son sommeil et ça c’était bon signe ! L’ado, encore très fatigué, se rallongea un moment et enlaça le petit comme pour lui communiquer un peu de sa chaleur et de sa vie. Il sentit juste Kéïssa se blottir contre lui, la respiration saccadée de Kéry qui devait faire un rêve, les moustaches de Krykou et Sheylonn vibrer un instant lui chatouillant le visage, et Loméga qui ronflait légèrement ! Et ses pensées fondèrent… Il dormait !
Le temps avait passé, le ciel était teinté de couleurs saumon… Le jeune homme ouvrit soudain un œil, comme attiré au réveil par il ne savait quelle force irrésistible… Il se redressa aussi délicatement qu’il le put pour ne pas réveiller les enfants qui dormaient toujours. Quelque chose lui paraissait étrange… Il venait de se rendre compte que la charrette était à l’arrêt… Ne comprenant pas, il se pencha à l’avant pour apercevoir ce que faisait l’homme capuchonné. Ne voyant rien, il se pencha d’avantage et dégringola à l’emplacement de leur envoyé béni… Personne. Ahuri, le jeune garçon se frotta les membres endoloris. Et découvrit qu’il s’était fait mal en tombant sur une boîte en bois qu’il venait de casser de son poids. Examinant son contenu, il saliva à la vue de nourriture alléchante ! Et trouva également deux pièces d’or qu’il replaça au fond de la boîte. Puis cherchant ça et là l’homme mystérieux…Il dut se rendre compte qu’il avait bel et bien disparu… ! Après plus d’une heure d’attente patiente, il se décida à prendre les rênes de l’attelage pour les faire continuer leur route… Et tant pis pour celui qui était parti sans prévenir… Au moins, ils auraient à manger pour ce soir !
Loméga pointa le bout de son museau… Juste pour lui dire qu’il restait à l’arrière pour veiller sur leurs petits protégés !
La nuit n’allait pas tarder à tomber, il faudrait qu’ils trouvent un endroit plus approprié pour dormir !


Arrow Arrow "L'auberge "Au castor qui pète.""
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Dim 30 Déc - 16:58

Yxone reprit peu à peu ces esprits, mais le souvenir de ça bataille, il y avait quelques heures lui faisait très mal, pourtant…….. cela n’était plus qu’un souvenir, il avait réussit à réparer son armure, juste à temps certes, mais cela lui avait sauvé la vie. La pénombre commençait à tomber.
/Yiiiiiiiipppppppppppppppppppiiiiiiiiiiiiiiiiiieeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee/
« ? » « Tu as gagné à la loterie ? »
/Pfffffffffffffffff, idiot, c’est pour toi ce cri/
« Merci, mais cela a été plus que juste, la prochaine fois averties moi ! »
/Je ne comprends pas d’ici on peut voir le passé le présent et l’avenir pour interagir sur les événements, mais ce qui est étrange c’est comme-ci ça ne fonctionnait pas pour toi, ou très mal. Je peux voir mais très peu de temps avant./

« Ton cri signifiait que je suis guéris ? »
/Pas tout à fait mais tu es déjà dans une très bonne voix/

Yxone regarda plus loin il vu Eldrr bouger, sont corps commença à remuer, c’était le moment du réveil d’Eldrr comme s’ils étaient liés, à quelques minutes prêts ils ont repris ‘vie’ ensemble.

Yxone n’était pas au mieux de sa forme il devait manger pour récupérer de ces forces, mais il ne savait pas où aller pour se ravitailler.
/Tu as une auberge pas très loin d’ici, mais je sais pas si c’est la meilleure idée que j’ai, mais tu ne peux pas aller plus loin en grande vitesse tu es trop faible/
« J’y vais, j’ai une faim de diable, oups pardon de dragon » Yxone ria en se tenant les côtes.

Arrow Cliquez ici


Dernière édition par le Dim 13 Jan - 17:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
Eldrr Siiarrk
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 61
Race: : sang mêlé, humain du côté de la mère
Rang: : civil
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Ven 4 Jan - 21:01

Exclamation Auberge du "Castor qui pète"

(Quoi ? Parle Loméga... Qu'as-tu a me dire ?...)
(Ne t'inquiète pas des marques sur le visage de l'enfant... Ce n'est pas lui qui a attaque et mordu l'autre gars a l'auberge... J'ai vu deux lueurs rougeoyants étrangement au loin dans la pénombre et peu de temps après j’observais quelque chose voler jusqu'à une fenêtre cette nuit et en ressortir quelques instants après, précédée d'un grand cris dépassant celui des autres en puissance ! Cela devait être une chauve-souris.)
( Ca boit du sang les chauves-souris ?!... )
( Oui, certaines se nourrissent de sang, cela dépend de la façon dont on les a habituées a s'alimenter durant leur sevrage !)
( Et se serait une chauve-souris qui infligerait de pareils supplices a ses proies ? Est-ce cela qui a attaque Kéry et Krykou la nuit de notre rencontre dans la foret ? )
(Je l'ignore mais c'est fort possible ! )
(Y aurait-il un rapport avec Déimnys ?)
( Trop tôt pour le dire ! Cependant la présence malfaisante était la... Et elle a sûrement plus de rapport avec ces agressions que Déimnys ou quiconque ailleurs...)
Eldrr Siiarrk prenant une attitude sévère perdu dans ses penses rajouta :
(Déimnys serait-il un...comment ils disent déjà ?...)
(Vifier !)
(Oui ! C'est ça un vifier...)
(Et la chauve-souris son compagnon de vif ?! C'est a ça que tu penses n'est-ce pas ?!)
(Oui c'est bien a ça que je pense ! Et toi ...qu'en dis-tu ?...)
(Il réagit comme s'il était en dehors de tout ça...)
(Tu crois qu'il joue la comédie?... Il a pourtant l'air naturel dans toutes ses réactions !)
( Il est sincère, assurément !)
(Alors ce n'est pas ça... Pourtant c'était plausible... La chauve-souris le rejoignant la nuit, et se nourrissant a ce moment aussi... Par contre pourquoi elle attaque les gens...ça c'est une autre histoire !... Mais y a quelque chose qui ne colle pas...)
(Et oui... Cette énigmatique présence... Qui ne me dit rien qui vaille...!)
Le petit Déimnys les regardait comme s'il les entendait penser...
Les deux compères cessèrent leur discution privée surpris en voyant l'enfant les observer de la sorte !
"Déimnys es-tu vifier ?" Lui demanda alors simplement Eldrr Siiarrk.
L'enfant sembla répondre d'un faible sourire en coin, accompagne d'une légère inclinaison de la tête négative a peine perceptible, mais que l'ado compris très bien !
"Sais-tu parler... Le peux-tu au moins... Veux-tu essayer...?"
L'enfant bredouilla timidement un "oui" a peine audible, qui réjouit l'adolescent ! Il était certain que le petit, non seulement comprenait, mais encore qu' il pourrait très prochainement communiquer plus clairement et complètement avec eux autres !
Kéry et Kéïssa lui sautèrent presque littéralement dessus a cet instant, le criblant de questions de toutes sortes, essayant de le faire parler... Mais sans beaucoup de succès toutefois ! L'enfant mystérieux semblait se garder pour un autre moment, protégeant encore ce qui semblait être son jardin secret...au grand regret des deux autres enfants qui n'avaient même pas pu savoir de sa bouche s'il pratiquait le vif ! Ils ignoraient encore s'il avait refuse de répondre ou s'il n'avait pas compris ce qu'ils lui demandaient... Ils en conclurent que très certainement il ne pratiquait pas le vif et qu'il était sûrement un enfant ordinaire sans aucun pouvoir...sinon il se serait déjà guéri lui même...!

Cricri se mit a se plaindre auprès de Loméga...
(Dis donc, si c'était un animal volant tu aurais pu me prévenir au lieu de me laisser dormir...!)
(Il était plus gros que toi ! Il n'aurait fait de ta chaire plumeuse qu'une bouchée !)
( J'aime la façon dont tu me sous estimes petit toutou !)
(Ooohh !!! Et susceptible en plus !!! Je te rappelle que si c'est la même chose qui a attaque Krykou il l'a mis KO en quelques heures... Tu crois que tu en serais revenu toi avec ton poids plume !!! Sans compter la présence maligne qui nous traque depuis la nuit de notre rencontre dans cette foret...)
Le petit oiseau s'ébouriffa de colère, et s'en retourna en marmonnant quelques piailleries de volatiles... Puis finissant de se dandiner en se gonflant les plumes du torse, il se rangea dans un coin et feint de s'endormir en grommelant !
La fillette cherchait son oiseau perdue dans la paille, Krykou était sagement étale sur Kéry, et Sheylonn pinaillait sur les bottes de foin languissant de retrouver Vulca et Farden !
Loméga donnait des coups d’œil a l'arrière et Elddr Siarrk maintenait le rythme, Déimnys assis à ses côtés, direction droit devant !


Arrow Arrow queen "Arnestil ->Ville -> Marché"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Mer 9 Jan - 22:42

Yxone se diriga vers l’extérieur de la ville, il ne savait pas trop ou aller, les barbares étaient aux portes de la ville avant, mais maintenant où étaient ils ?

/ Bon tu vas comprendre une fois pour toute oui ou non, concentre toi sur le rouquin et tu verras où il se trouve/

Yxone s’exécutas, il vit le petit groupe pas très loin de l’entrée de la ville, mais à l’abris dans un bosquet il se dit que prendre du bon temps avec eux ne serait pas un mal, de plus cela lui permettrait de voir si leur mentalité était réellement celle qu’ils avaient décrit.

Un feu était au milieu du campement, Frantskeu se retourna comme s’il sentait quelque chose, voir peut-être même Yxone. Yxone se déplaça à grande vitesse comme d’habitude, mais cela devenait de plus en plus facile pour lui, comme-ci il s’adaptait à sa situation.
Frantskeu eut à peine le temps de retourner la tête qu’Yxone était derrière lui.
Frantskeu
« Toi tu devras m’expliquer comment tu fais ça » dit il sans se retourner
Yxone
« C’est quand qu’on mange, j’ai ramené quelques petites choses pour nous faire plaisir » Yxone éclata de rire en disant cela.
Frantskeu
« Nous avons tout ce qu’il faut pour manger, nous sommes civilisés. »
Yxone ria encore plus
« Pourquoi toi rire ? »
Yxone
« Vous avez peut-être tout ce qu’il faut mais vous n’avez pas des choses qui sortent de l’ordinaire »
« Toi y en avoir quoi comme bonnes choses ? »
Yxone
« Du vin de cette région, de la charcuterie, du fromage, à vrai dire je ne sais pas ce que c’est. On mange ça avec du pain, et surtout une chose que l’on mange à la fin du repas une chose avec du ‘sucre’ c’est l’opposé du sel c’est bon, enfin c’est ce qu’on m’a dit ! »
Frantskeu
« Vous les barbares vous inventez toujours des choses spéciales mais bon, nous allons commencer faire griller de la viande"
Yxone
"(Il nous traite de barbares, mais c'est lui le barbare)"
/Oui si tu veux mais tu es venu du même endroit que lui/............ lol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Jeu 10 Jan - 8:40

Frantskeu commença à parler, s'adressant à Yxone
« Dis-moi d’où tu viens ? »
« En fait, je ne sais pas trop j’ai perdu la mémoire, mais on m’a dit que je suis ……. Un ange. »
« Donc tu viens d’un autre pays comme nous, mais j’ai déjà vu un ange du coté des pays des nains, ils habitent sur le plus haut point de ce pays dans une grotte, mais lui il a des ailes lui et toi tu n’as pas d’ailes. Donc moi en avoir du mal à te croire. » Frantskeu éclata de rire.
« Si ce n’est que ça pour te faire plaisir »

Yxone se concentra pour faire apparaître ces ailes, mais ça ne fonctionna pas.
/Ce n'est pas comme ça que ça fonctionne, les choses apparaissent si tu en as besoin, là ce n’est pas le cas/
« (Comment je peux faire alors ?) »
/Penses que tu veux voler et pas simplement apparaître tes ailes/

Yxone pensa à voler les ailes apparurent, il profita de celle-ci pour faire un petit tour et profiter de cet état de fait.
Frantskeu eu un léger recul de surprise. Tout en regardant Yxone évoluer en l’air lui dit :
« Je comprendre mieux pourquoi tu as mis de l’argent dans la charrette, tu es là comme un ange gardien pour ces enfants. Mais l’autre ange que nous avons vu avait des ailes noires et seulement deux. Pourquoi les tiennes sont blanches et tu en as 3 paires ? »

« Je ne sais pas trop » dit Yxone en se reposant à terre avec un sourire de plaisir, comme un enfant qui venait de découvrir qu’il pouvait marcher.
« Je crois que c’est à cause de mon rang, je ne suis pas un ange normal, un autre ange que j’ai rencontré, il y a peu de temps m’a donné une indication, Puissance. Je ne sais pas à quoi ça correspond à vrai dire puisque j’ai perdu la mémoire. »

Frantskeu
« Toi en a être drôle, tu es un ange sans tête alors ? Mais trois paires d’ailes. » Il s’éclata encore de rire
Yxone ne se gêna pas non plus car le rire de ce barbare était communicatif.

« Dis-moi, vous arrivez d’où vous ? »
« Nous sommes de Draulland, c’est bien au Nord de ce pays. Mais, allons nous asseoir pour manger si tu veux bien. »
« Bien sûr tu me feras goûter ton hydromel, mais j’ai une question l’autre ange que tu as vu avec les ailes noires, il est où exactement ? »
« Comme je te l’ai dis, du côté du pays des nains sur la montagne la plus haute, je ne sais pas où exactement car quand nous l’avons vu il était au pied de celle-ci, nous lui avons vendu des marchandises et nous avons un peu discuté ensemble c’est tout. »

Le groupe se formait autour du feu, ils mangèrent ensemble, les barbares avaient des tas d’histoires à raconter de leurs différents voyage. Yxone passait un bon moment et il était rassuré sur le devenir de la charrette et surtout de l’argent qui était dans celle-ci.

« (Quand nous aurons fini je vais tester mieux ces ailes pour voir, et je vais en profiter pour aller voir cet ange.) »
/N’oublies pas que le dernier que tu as vu, a voulu te tuer alors fais attention/
« (Dis moi le fait de voler me fatigue comme quand je me déplace à grande vitesse ?) »
/Non ce n’est pas la même chose, tes ailes c’est comme tes jambes ou tes bras, tu fatigues mais tu le sens, de plus avec elles tu peux te déplacer plus vite qu’à grande vitesse./
« (Alors la grande vitesse ne me sert à rien vu que j’ai mes ailes.) »
/Tu as déjà essayé de volé dans un endroit clos ? Certains endroits ne te permettent pas de pouvoir les déployer de plus celle-ci peuvent être blessées, donc ça peut toujours t’aider/
« (C’est vrai j’y avais pas pensé) »
/Il a raison le barbare, ange sans tête/ Iskra éclata de rire
« (Y avait longtemps…….) »


Yxone remercia ces nouveaux amis à la fin du repas, et se mit en route vers cet ange pour avoir des réponses à ces questions. Si cela était possible, et surtout avec l’espoir de ne pas avoir à se battre à nouveau.

Arrow Cliquez ici


Dernière édition par le Lun 14 Jan - 18:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Ven 11 Jan - 23:44

Yxone était de retour au campement de Frantskeu.

Il ne pouvait se reprocher son vote qui a coûté tant de vie, même s’il savait que cela était à terme pour le bien de ces êtres. Mais quelque part ce vote avait été inutile puisque l’idée de cet ange qui voulait aider les vivants de ce monde était quelque part tombée à l’eau.

Mais peut-être y avait-il un moyen de pouvoir arranger un temps soit peu ce qui était arrivé. Mais comment ?

Frantskeu
« Tiens-tu es de retour ? Alors comment à été ton voyage ? »
« Très spécial à vrai dire. »
« Bien sûr pour une personne comme toi ça ne peut pas être normal. »lol
« Je pense que je me suis peut-être trompé, il y a longtemps, et j’aimerai faire quelque chose pour me rattraper. »
« Tromper ? Tu es un ange, les anges ne se trompent pas. »
« Vous croyez tous que les anges sont des êtres parfaits mais c’est faux, nous avons eu des combats dans notre royaume, des meurtres, et des déchus. »
« Bhaaaaaa ! Personne n’est parfait » Frantskeu éclata de rire.
« Ce n’est pas drôle »
« Vient avec moi, il y a des restes du repas et d’hydromel, allé viens ! »

Pour une fois la voix de Frantskeu ne permettait pas autre chose qu’un oui, ce n’était pas du tout sur le ton du rire, de plus Yxone était tellement perturbé qu’il ne chercha même pas à aller contre cet ordre.

« Ecoutes moi, je me suis trompé un jour aussi, et c’est pour cela que je suis parti de chez moi. C’était une auto-punition et en même temps pour trouver une idée pour me racheter. Je ne vais pas te dire le problème que moi avoir eu, mais j’ai trouvé la solution. Durant le début de mon voyage en plus, ce que je ne pouvais plus réparer par mon erreur, j’ai fait des choses pour compenser mon erreur.
Tu ne peux pas revenir en arrière alors fais des choses pour compenser. »

« Revenir en arrière c’est une idée…………. Non je suis stupide ils refuseront. »
« Tu as déjà bu une demi-tonneauu pour dire ça. » lol
« Je me comprends, de plus je ne pense pas que cela soit vraiment une erreur mais je m’en veux terriblement. »
« ahhh ! Ben ça en a être mieux, si ce n’est pas une erreur. »
« Oui, enfin peut-être. »
« Bien alors fait quelque chose pour racheter cette erreur qui n’en n’ai pas une, je ne sais pas moi trouve une quête qui peut sauver l’humanité. » Frantskeu éclata de rire de sa bêtise.
Viens boire et manger avec nous cela te donnera peut-être pas d’idée mais au moins cela te dégagera ce crâne de toutes idées mauvaises. »

Yxone se laissa faire, et profita du moment comme son ami lui avait conseillé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 12 Jan - 0:58

L’hydromel à forte dose ça fait mal à la tête.
Mais dès fois ça donne des idées aussi, Yxone se remettait rapidement de cette beuverie, Frantskeu s’affairait à s’occuper des bêtes.
« OH OH OH ! Notre ange préféré se remet de cette petite fête, vous n’êtes pas très résistants chez vous. »
« Oui, apparemment, mais bon je ne peux pas en jurer aussi, je suis trop jeune sous cette forme, et par rapport à ce que je sais tout ce passe différemment chez nous. »
« En tout cas toi avoir raconté des choses pendant ton sommeil. »
« Quoi ? Qu’est ce que j’ai dit ? »

« Toi avais pas été clair mais tu as parlé du souhait d’un autre ange, avec de la magie. D’un désaccord chez vous, c’est tout ce que j’ai compris. »
« Oui je vois de quoi tu parles. Je vais vous quitter je reviendrai plus tard, avez-vous besoin de quelque chose ?. »
« Oui si tu peux ramener cette boisson du vine c’est ça ? »
« Non du vin, oui je vais vous ramener cela, sans problème. »

Yxone partit à pied et pas en super vitesse il avait besoin de réfléchir et dès fois le fait de marcher peut être très bénéfique. Tout en marchant Yxone se rappela des paroles de Frantskeu :
« Tu ne peux pas revenir en arrière alors fais des choses pour compenser. »
« Bien alors fait quelque chose pour racheter cette erreur qui n’en n’ai pas une, je ne sais pas moi trouve une quête qui peut sauver l’humanité. »
« Toi avais pas été clair mais tu as parlé du souhait d’un autre ange, avec de la magie. D’un désaccord chez vous, c’est tout ce que j’ai compris. »


« Mais oui, c’est ça, puisque je ne peux pas revenir en arrière il faut que j’avance !!!!!!! »
/Tu as bu trop d’hydromel toi !/
« Non, enfin oui. »
/Ahhhhhhh tu vois/
« Attends, ce choix que j’ai fait, je m’en veux. »
/C’était le choix le plus judicieux je t’assure./
« Peut être, mais en tout cas aujourd’hui ce choix me gène, mais je peux aller de l’avant. »
/Comment ça ?/
« Ecoutes moi bien, c’était le souhait d’un ange, le fait que les êtres d’ici puissent avoir une des deux magies pour qu’ils soient plus proche du Tout. Cela a échoué car quelques-uns se sont crûs supérieurs aux autres, ou au moins pensaient que la décision était idiote. Alors les humains perdirent ce droit, pas tous certes, mais si on leur donnait la capacité d’apprendre à nouveau. »
/Que veux-tu dires par-là ? Tu commences à te prendre pour un Séraphin ?/
« Non, ça serait prétentieux de ma part, mais tu sais aussi bien que moi que les anges peuvent avoir une compagne s’ils le demandent !. »
/Je ne vois pas le rapport/
« En fait le plus important à retenir dans cette phrase est s’ils le demandent. Biens sûr cela prendra peut-être des dizaines, centaines d’années ou même des millénaires, mais le principe est de leur dire, ils choisiront eux même. C’est juste un petit coup de pouce au destin. »
/Et …………/
« Voilà mon idée, si je pouvais remettre un mémoire à une personne importante afin de faire comprendre aux humains ce qu’ils pourraient peut-être avoir, et si la nouvelle se propage, il se peut que la volonté d’apprendre ce qu’ils auraient pu savoir devienne comme une sorte de demande, et peut-être que cela se réaliserait. »
/Tu crois que cela pourrait fonctionner ? J’ai des doutes là dessus !/
« Mais peut-être que je suis là pour ça, peut-être que j’avais réfléchit après et que je voulais changer quelque chose dans mon choix primaire.»
/Je ne pense pas tu m’as parlé d’Eldrr et pas d’autre chose./
« Oui tu as raison ……….. »
Yxone se grattait la tête.
« Mais, …. Attends Eldrr a le pouvoir du vif ? »
/Oui/
« Mais aucune croyance dans ce pouvoir, même aucune croyance en la magie tout court. »
/Oui on peut dire ça/
« Qui dit qu’Eldrr ne deviendra pas la voix de ce mémoire ? »
/Y a des fois je me demande ou tu vas toujours chercher tes idées tordues./
« Maintenant il faut que je trouve une personne qui soit capable de pouvoir garder ce mémoire, de le faire connaître et perdurer dans les temps. »
/Ben ça c’est simple la reine est la personne qui pourrait t’aider dans ton idée./
« Il faut que je trouve la reine. »

Yxone déploya ces ailes, le seul moyen d’attirer l’attention d’une personne qu’on ne connaît pas est de se faire remarquer. Surtout d'une reine et quand on survole son chateau.

Arrow Cliquez ici


Dernière édition par le Lun 14 Jan - 18:47, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
Eldrr Siiarrk
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 61
Race: : sang mêlé, humain du côté de la mère
Rang: : civil
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Sam 12 Jan - 4:03

Exclamation Domaine des enfants abandonnés

Eldrr revenait tranquillement sur ces pas avec en mémoire le regard froid et distant de Farden ainsi que celui insistant du renard… Tout cela le laissait songeur !
Sa rencontre avec Farden… Bof !
Après tout quelle importance il n’était pas là pour se faire des amis ! Il continua dans la direction où il avait vu Loméga s’éloigner.

Pendant ce temps, Kéry errait à la recherche d’Eldrr, il ignorait que Kéïssa l’avait retrouvé la première. Ils s’étaient séparés peu de temps auparavant pour avoir plus de chance de le retrouver plus vite afin de se réunir avec leur chef ! Il ressortit des ruelles jusqu’à l’entrée du royaume où il ne tarda pas à reconnaître Franskeu qui semblait n’en jamais finir de festoyer ! « Ô petit homme ! » Cria-t-il d’un rire gras en torsadant sa longue moustache rousse qui lui descendait jusque sur le torse.
« Bonjour Frantskeu ! N’as-tu pas aperçu Eldrr Siiarrk ? »
Le gentil barbare n’eut pas le temps de répondre qu’un cheval fou traversa leur camp le mettant sans dessus dessous à son passage !
« Mais c’est Déimnys, c’est Déimnys » Hurla Kéry affolé !
Ni une ni deux, la gaillard bondit sur un autre cheval et partit au galop aux trousses du pauvre petit en péril qui ne devrait plus tenir bien longtemps !
Quelques instants plus tard, Frantskeu revenait. Etait assis, avec et devant lui sur son propre cheval, le petit rescapé au teint blême ! Kéry poussa un soupir de soulagement ! Frantskeu trainait à leur suite le cheval rebelle !
« Je ne pas savoir ce qui se passé mais, cheval n’est pas affolé tout seul ! »
Il redescendit avec l’enfant et lui proposa à manger pour prendre des forces, puis...de l’hydromel !
« Tiens prends petit cela redonnera des couleurs à toi ! »
« Mais non Frantskeu, il ne peut pas boire ça lui il est trop petit voyons ! » Lança très vite Kéry de peur que Déimnys n’accepte son offre !
« Tu sais moi boire hydromel depuis très jeune et regarde visage à moi…. Belles couleurs ! Non ?! »
Kéry examina attentivement le visage de Frantskeu. Et en effet, il était plutôt très rouge de visage !
De toute façon Déimnys avait sombré à nouveau dans son amorphisme habituel, donc il était à l’abri des remèdes miracles de son protecteur du moment !
Tout à coup Kéry aperçut un gros médaillon avec d’étranges symboles gravés dessus pendu à une grosse chaîne tombant du cou de Frantskeu ! Il ne savait pas lire mais il ne se rappelait pas avoir déjà vu pareilles inscriptions nul part auparavant ! Le barbare au grand cœur l’ayant vu arrêter ses regards dessus lui dit d’un ton toujours aussi jovial :

« Le droll, c’est grande marque de distinction chez nous, de là où je viens. C’est pour honorer les guerriers des batailles passée, et marque aussi l’importance des richesses où des titres de noblesses et hiérarchiques dans la société. J’ai plein combattu. Toujours revenu vainqueur et vivant ! Et aussi moi avoir mines d’aluminium au nord, chants de Krishounéï fleurs aux vertus extraordinaires et plantations de fèves de cacao ! Avec peuple des Mareumoootteuhx à mon service pour entretenir tout ça ! Gentil peuplade, êtres très velus avec grandes dents mais travailleurs, consciencieux et de confiance ! Voilà ! Toi tout savoir petit homme ! »

A ces mots où sont sourire semblait vibrer sous sa moustache, il vit le petit silencieux se diriger vers l’un de ses hommes. Il fut surpris de voir pour la première fois cet enfant avoir un semblant de réaction normale et vivante !
Il y avait un homme parmi sa troupe qui transpirait à grosses gouttes… Avait-il abusé de l’hydromel ou des inhalations des vapeurs de la fleur de Krishouneï… Ou était-ce encore cette nouvelle boisson bordeaux ingurgitée récemment et amenée part un invité surprise parti juste un instant plus tôt…?!

« Il attaqué a été nuit dernière lui sur chemin, pendant notre voyage pour arriver jusque ici. C’était petite créature dans la nuit… On a juste vu au loin yeux brillants dans le noir tout rouge dans feuillage et obscurité ! »
Il observa Déimnys s’approcher tout doucement de l’homme fiévreux et s’accroupir à ses côtés en lui posant sa petite main délicatement !
« Gentil petit homme ! Âme bonne ! » Rajouta Frantskeu !
Un loup apparut !


De son côté, Eldrr Siiarrk toujours pensif progressait dans la même direction, pressentant presque la présence qu’il recherchait instamment.
Apparurent au loin, deux enfants montés sur un cheval tiré par un loup !


Arrow Arrow "Grand place"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Dim 13 Jan - 12:10

Arrow Cliquez ici

« Dis-moi, par le miroir je peux retourner dans notre royaume non ? »
/Oui bien sûr le miroir est fait pour ça/
« Mais pourrais je revenir ? »
/C’est fait pour ça j’ai dit es-tu sourds maintenant ? Mais je suis perdu, que veux-tu faire ?/
« Je pends des décisions c’est tout, et si je n’ai plus de mémoire, c’est peut-être pour savoir ce que seraient mes faits et gestes une fois ma mémoire effacée. »

Yxone se posa auprès de Frantskeu
« Je t’avais demandé de m’expliquer comment tu faisais toi pour si vite arriver, mais je crois que j’ai compris » Frantskeu éclata de rire.
« J’ai un autre service à te demander. »
« Ces anges ne savent rien faire tout seul »lol
« Je vais te donner de l’or beaucoup d’or, si je ne reviens pas tu donneras ça à l’ange dont tu m’as parlé, à Eldrr et une part pour toi. »
« Moi en être très riche tu sais ? »
« Peut m’importe tu feras ce que tu veux de l’argent, si tu veux le redonner, c’est toi qui voit. »
Yxone fit apparaître son coffre et rentra à l’intérieur, il prit pour au moins 3000 pièces d’or. Dans 3 bourses de 1000 pièces chacune. Remonta et en les tendant dit :
« Voilà tu partageras ça entre vous, n’oublies pas de parler des pièces dans la charrette à Eldrr. »
« Tu m’inquiètes, pourquoi toi vas partir ? »
« Oui et je ne sais pas ce qu’il peut arriver, au moins je me serais peut-être racheté une bonne volonté. Bon j’y vais….. »

Yxone rentra dans son coffre, il se dirigea devant le miroir, pensa au royaume des anges. Il vit une image apparaître et passa au travers de celui-ci. Pendant son passage Yxone sentit que quelque chose changeait en lui, mais comme il est était éblouit par une lumière si intense il ne savait pas quoi exactement.



Arrow Cliquez ici


Dernière édition par le Lun 14 Jan - 17:33, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Dim 13 Jan - 12:40

Arrow Cliquez ici

Arrivé au campement Yxone déposa Po et alla voir Frantskeu
« Tient ! Tu es de retour ? Donc les choses avoir bien passées pour toi ! »
« Oui, j’ai un autre service à te demander, voici un ami qui a perdu la mémoire, peux-tu le recueillir dans ton groupe. Il peut-être très utile et il sait se battre aussi, peut-être que des fois ces réactions te paraîtront bizarres mais ne t’en occupes pas. »
« Oui bien sûr si lui est vaillant je vais le faire travailler avec nous, au fait tient ton or, puisque tu es revenu. »
Yxone regarda les trois bourses, puis Frantskeu :
« Garde en une cela est pour le service que tu me rends, et de plus si Eldrr à besoin de quelque chose ça l’aidera. »
Po se retourna et dit à haute voix
« Eldrr, tient c’est bizarre ce nom me dit quelque chose, mais quoi ….. »
« (Malheureusement j’aimerai bien que tu te rappels ce que ce nom t’évoque mais c’est trop tard maintenant.) J’ai du t’en parler tout à l’heure c’est pour ça. »
« Ah oui peut-être, à vrai dire j’ai la tête toute bizarre. »
« Bon nous manger maintenant et boire hydromel, quand tête est malade ça aide. »Frantskeu éclata de son rire habituel, et le groupe se mit une nouvelle fois autour du feu.

Arrow Cliquez ici


Dernière édition par le Lun 14 Jan - 18:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
yxone
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 77
Race: : ange
Rang: : en transition
Date d'inscription : 25/12/2007

MessageSujet: Re: Grande route   Lun 14 Jan - 18:29

Arrow Cliquez ici

Yxone regardait Po tout en mangeant.
« Ahhhhh ça est trop bon l’hydromel, on dit chez nous que c’est la boisson des dieux, est ce vrai Yxone ? »
« Sincèrement je n’en sais rien, tu as oublié que j’ai perdu la mémoire. »
« Toi en être allé où ? »
« Chez moi à Iranis. »
« Tu veux dire dans les cieux ? »
« Oui c’est ça. »

« Dis-nous comment c’est là-bas s’il te plait. » Demanda Po.
« Je suis désolé, je ne peux pas en parler, c’est dans nos lois ( je ne sais pas si ça y est mais au moins cette réponse m’arrange).
/C’est bien dans vos lois, je te rassure vous avez ordre de ne pas en parler. Même les anges déchus ont une mémoire restreinte, assez pour les punir, et réduite pour qu’ils oublis certaines choses, en gros le mémoire que tu as donné est ce que retiennent les anges déchus. Nabot/
« (Bien sûr le quadrupède) » Yxone rigola, l’effet de l’hydromel lui montait à la tête.
« Pourquoi toi rire ? » Demanda Frantskeu.
« Pour rien je pensais à un ami, c’est tout. »
« Tu pourras nous le présenté un jour s’il vient par ici. Tiens bois hydromel. »
« ( Malheureusement je ne pense pas que ça soit possible.) »

Yxone buvait l’hydromel, mais celle-ci lui montait vite à la tête, ces idées commencèrent à s’embrouiller puis, il tomba saoul.
Frantskeu l’allongea dans une position meilleure, et continua avec les autres de manger et de boire, Po lui-même tenait la longueur.

Yxone commença à rêver, il revit des passages de ce qui c’était passé depuis ces derniers temps, son réveil, les yeux rouge, son combat contre l’ange déchu, mais dans son rêve il se voyait habillé comme il est normalement sur Iranis. Son esprit divaguait, toutes ces images se mélangeaient, lorsqu’une bien plus précise se détacha des autres.
Il voyait un autre ange, apparemment ils se connaissaient très bien, mais il ne voyait pas vraiment son visage. Il se voyait s’amusant bien avec celui-ci, puis le miroir de cet autre ange qui lui faisait voir quelque chose au travers, une femme. Puis que cet ange fut déchu mais il sentait que cela avait été fait exprès par l’autre ange, ou quelque chose comme ça.
Tout d’un coup il rêva de la porte vers laquelle les Séraphins se tournaient, il voyait celle-ci s’ouvrir et la lumière l’éblouissait tellement que, même les yeux fermés et ses bras pour protéger ceux-ci celle-ci l’éblouissait encore. Tout d’un coup celle-ci baissa d’intensité, comme pour le laisser voir, il y avait des espèces de formes plutôt vaporeuses devant lui l’une d’entre elles lui fit signe d’approcher, elles baignaient dans un univers magnifique, il passa des rayons de lumières multicolores qui formaient comme des espèces de rideaux. Il passait au travers de ceux-ci tout en sentant une plénitude interne, il avait l’impression de ne plus sentir son corps, comme-ci, celui-ci n’existait plus. Ces ailes avaient disparu et il voyait que son corps prenait une apparence vaporeuse lui aussi. Un sentiment de connaissance l’envahit, cet état lui faisait penser comme s’il faisait un tout avec tous les univers connus et inconnus et tout ce qui les constituait.

Arrow Cliquez ici


Dernière édition par le Jeu 17 Jan - 1:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lescousinsfous.wifeo.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Grande route   

Revenir en haut Aller en bas
 
Grande route
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» La plus grande fraude de l'histoire?
» L'étang de Miragoane déborde sur la route nationale numéro 2
» Soumission au parlement de la feuille de route du gouvernement et des ministeres
» Un nouveau compagnon de route

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Le royaume (partie RP) :: Arnestil lui-même :: Les alentours de la ville :: Campagne-
Sauter vers: