Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Village de Buttleford

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Village de Buttleford   Ven 26 Oct - 21:36

Hans, seul excepté accompagné d'Hector la gueule pleine de sang entra dans le village. Ayant laissé sa compagnie monter un camp au abord du village dans les bois qui l'entouré. Il arriva sur la petite place ou le marché se trouvé. Il descendit de son cheval avec grâce et les peu qui l'ont vu ont bien cru avoir à faire à un elfe. Mais quand il virent l'homme joué avec une piéce d'or leurs réactions changérent. Les quelques gardes du villages l'accostérent voulant éviter le bain de sang et de s'attiré les ennui de ce personnage.

Garde: Holà étranger, vous n'irez pas plus loin dans notre village. On vous connait pour vos actes barbares alors partez et tout ira bien.

Etan regarda le garde qui venait de parler et lui dit:

Ahah amusant... vraiment... pile tu est mort.... face tu est vivant.

Etan lanca sa piéce qui atterit sur sur sa main, le garde tremblé comme une feuille et son visage devint pâle quand il vit le resultat du lancer.

Dommmage.. Hector je te le laisse comme promis.

Son renard acquiesa du regard et s erua sur le garde le mordant à la jugulére, les autres gardes s'écatérent pétrifié et n'osant rien faire.

Bien passons au choses sérieuse... pile votre village est un tas d ecendre comme le malchenceux village de Hitre .

Les gardes se regardérent puis l'un d'eux tendit un pachemin vers Etan qui s'aprétait lancer sa piéce.

Etranger, voyait ici notre reine.. celle ci vengera nos mort !!

Vous me plaisez vous, amusant et naif ahah.... montrez voir à quoi ressemble cette reine...

Lorsque Etan vit le portrait esquissé d ela Reine Itzaline celui ci eut une lueur d'apaisement et de bonté, il rangea ce parhcemin dans une bourse puis lança sa piéce.

La chance vous sourit plus qu'a Hitre... bien je m'en vais prendre une chambre vous pouvez me considerez comme un simple citoyens... pour le moment.

Euh.. monseigneur.. nous preferions que vous passiez votre chemin.

Etan semblant contrarié regarda furieusement le garde:

Ma patience est plus lmité que ta vie ne l'est alors .. PAIX ! à moisn que tu ne préfére jouer ta vie dans ce cas je suis tout ouïe.

Le garde baissa la tête

Bien monsieur l'auberge est un peu plus loin dans le village.

Etan remercia les gardes puis partit vers l'auberge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Village de Buttleford   Sam 27 Oct - 11:44

La nuit qu'il passa à l'auberge lui sembla trés longue et au petit matin quand il se leva il vit qu'un paysan avait tenté de devenir un héros.

Eh bien Hector tu t'amuse sans moi ?

Le renard le regarda, se lecha les babines puis se leva en suivant son maître. IL sorti de l'auberge aprés avoir payer l'aubergiste ainsi qu'un pourboire trés génreux pour la femme de chambre. Arriver dans la seul rue du village il remonta sur son destrier et partit souriant à chaque villageois, villageoise et même aux trois gardes qui restainent survivant.

Etan regagnait le campement de ses hommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Eldrr Siiarrk
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 61
Race: : sang mêlé, humain du côté de la mère
Rang: : civil
Date d'inscription : 06/12/2007

MessageSujet: Re: Village de Buttleford   Jeu 27 Déc - 1:59

Ils arrivèrent en vue d’un village, Buttleford !

Celui qui se faisait appeler Eldrr Siiarrk était songeur… Il estimait qu’il serait bien pour le « petit dernier » arrivé dans la troupe de pouvoir achever son chemin ici… En effet nul ne savait rien de lui. C’était un enfant qui ne disait jamais rien. Eldrr Siiarrk ignorait tout, même jusqu’à son prénom. Après son réveil il s’était mis en marche avec eux, restant à proximité de l’ado !
Mais, vu l’état de sa condition physique pour le moins précaire, Eldrr espérait qu’ici il reconnaîtrait et retrouverait les siens. Sinon, peut-être y avait-il un orphelinat dans ce village ou alors quelques personnes charitables ayant pitié de ce pauvre petit égaré, et ayant la bonté d’âme de le prendre sous leurs ailes ! Prendre soin d’un enfant aussi « sage » que lui pouvait avoir l’air d’être aisé !

Dès leur entrée, les villageois qui les croisèrent leur jetèrent des regards froids et suspicieux . Un étrange malaise planait en ces lieux. Ils ne sentirent pas du tout à leur aise…
Des regards en coins ou de travers, des chuchotements, des portes qui se refermaient brusquement, des ombres disparaissant derrières des rideaux de fenêtre… Des personnes fuyantes ou l’air menaçantes
Mais que se passait-il donc ici ?…
De bribes de conversations ne leur parvinrent que quelques mots, reconnus uniquement parce que c’étaient toujours les mêmes qui étaient sans cesse répétés inlassablement à leur passage… « vampire » « vif » « c’est le vampire » « pouvoir du vif » « petit vampire » « vifiers ».
Que pouvaient bien signifier tout ces « délires »…
Tant d’hostilité ne présageait rien de bon.
Ils arrivaient à la place centrale où les gens parlaient entre eux des méfaits d’un certain « Hans Etan » dit « l’imprévisible » qui s’amuserait de la vie des gens, et dont le renard aurait tué un garde et un villageois !..
Puis, les apercevant, leurs cancans firent placent à un déstabilisant silence…pesant ! Certains chuchotaient entre eux. Le petit silencieux les dévisagea, stoïque !
Stupeur, frémissement, colère… ! Dans l’assistance… Et encore les mêmes propos à leur vue ! Eldrr Siiarrk devait se résoudre à abandonner ses projets à l’égard du petit au teint pâle !
Une femme paniquée, au bord de la démence, sortie de sa maison, se mettant à pointer du doigt l’enfant en question, scandant d’une voix tonitruante :
« Vampire, vampire ! C’est lui ! C’est le petit vampire…. Il les mord et ils meurent tous…empoisonnés je vous dis… Il se nourrit de leur sang ! Regardez comme il est blanc…C’est un « non vivant »…Vampire… »
Surpris et effrayés, ils s’éloignèrent après s’être défendu que les vampires n’existaient pas ! L’enfant était resté de marbre…
Continuant de traverser ce village d’âmes inquiètes… Cette fois c’est un gaillard qui se braqua contre eux tous !
« Qu’est ce que cette troupe de malheur ! N’avez-vous donc pas honte de pavoiser bande de monstres avec vos pouvoirs du mal… Vifiers miniatures…C’est maintenant qu’il faut se débarrasser d’eux avant qu’ils ne montent en puissance et ne reviennent plus forts nous détruire tousssssssss ! »
« Mais les gens ici ont-ils tous perdu la raison ou quoi ?!…» Râla Eldrr à haute et intelligible voix !
« Quoi ?! Comment oses-tu t’adresser à moi sur ce ton misérable vermisseau… »
Il grimaça de colère et de haine… S’avançant l’air menaçant, paré de la grâce d’un sanglier et armée d’un gourdin prêt à l’emploi !
« Je parlerai comme je le veux d’abord ! Des personnes qui croient aux vampires sont des déments ! Pourquoi pas des fantômes pendant que vous y êtes tous….Village de fous… Si vous vous approchez encore de cet enfant, de moi ou de n’importe qui parmi nous, c’est à moi que vous aurez affaire… ! »
Dit-il sur un ton on ne peut plus sérieux et sûr de lui !
(Quelle inconscience...quele témérité) Pensait encore Loméga !
A pas de velours, il s’approcha, s’immisça aux côtés d’Eldrr, laissant échapper un grognement insonore, retroussant ses babines…découvrant des crocs acérés ne permettant aucun doute sur ses intentions si l’homme n’obtempérait pas à déguerpir.
« Approches si tu l’oses gros tas » Insulta Eldrr Siiarrk, du haut de son estimation du combat erronée.
Et alors que l’homme rageant s’avançait de plus belle dans le but de tous les massacrer, commençant par Eldrr…Il freina brusquement son élan, s’arrêta net, eut un mouvement de recul, et rabaissant son espèce de massue…se retira lentement ne quittant pas des yeux tout ce qui se trouvait là, même au plus bas du sol…
Alors que l’homme disparaissait contre son gré, Eldrr se gonfla de l’effet qu’il s’était vu lui avoir fait ! Fièrement, il se félicita intérieurement de ce qu’il impressionnait autant ! Loméga ne répliqua pas !

D’autres sortaient à présent armés de pioches et de toutes sortes d’outils pouvant aussi faire beaucoup de mal. Eldrr rapprocha de lui comme pour le protéger le petit enfant si chétif et si visé par leurs propos incohérents !
La foule grandissante scandaient :
« Ils vont détruire le village, vampire….vifiers rebelles….vont nous tuer….détruire le village…. TUONS-LES…TUONS-LES TOUS !!! »
Se précipitant sur eux, cette fois Eldrr choisit spontanément et sagement…la fuite !

C’est ainsi qu’ils furent reçus et chassés du village de Buttleford, sans rien comprendre de ce qui s’était passé, ni de ce qui leur arrivait !

Ils n’avaient pourtant rien fait de mal… !


Arrow Arrow "Restes d'un campement."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Village de Buttleford   

Revenir en haut Aller en bas
 
Village de Buttleford
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Village Hentaï[accepté]
» Village Hentaï
» Village d'âme.
» Premier village rush trophée crotall
» Montegrande, un village d'aveugles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Le royaume (partie RP) :: Arnestil lui-même :: Les alentours de la ville :: Campagne-
Sauter vers: