Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Plaine campagnarde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Dim 18 Nov - 15:30

Ahah, cela est une bien belle propositions et vois que mes propos ont su être entendu comme il se devait. Cela est effectivement trés tentant, mais je vous rapelle que je dois reconstruire le village de Hitre. Ceci ets mon ultime épreuve, j'ai déjà passer toutes les autres étapes. Mais vous pourrez surement m'aidez pour cela. Il me suffirai de quelques charpentiers et autres constructeurs ainsi que de l'argent pour faire revivre ce village. Qu'en dites vous ?

Il patienta un moment puis reprit.

Me voir réguliérement ? J'en serais ravi, je vous inviterai à dîner dés que je le pourrais.

Il fit un léger clin d'oeil à la reine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Dim 18 Nov - 20:42

Rien ne vous empeichera de le faire si vous pouvez quitter le chateau.
Quand à la façon de faire les chose, mieux vaudrait que vous voiyez celà avec votre maître puisque c'est lui le premier qui vous a proposé cette tâche...


Fit simplement la reine.

Puis, mistral qui trainait derrière lui fit remarquer: "Il a un garçon étrange avec des cheveux bleus qui nous suit. Le sais-tu?"

Itza tenta de ne rien faire paraitre de son inquiétude mais, l’idée que quelqu’un les suivait ne lui plaisait pas…

Quelqu’un qui nous suit ? Tu es sûr ?

"Oui. " répondit-il " A moins qu’il ne s’amuse à prendre le même chemin que nous tout en se dissimulant dans les buissons… Je l’ai déjà croisé tout à l’heure, juste avant que je te saute dessus

Effectivement Fit la reine inquiète Préviens Hector : Le renard d’Etan

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Dim 18 Nov - 21:19

Mon maître m'a laissé grand soin de choisir par moi même le smoyens à utiliser, avec pour seul conseil de bien faire mes choix.

Etan vit son renard être interpelé par Mistral. Hector le regarda mais Etan le coupa.

Oui Hector je sais qui traine derriére nous en pensant pouvoir s ecacher dans un champs de blé moissonner.

Il brandit son épée.

Allez vous en et laissez les honnêtes gens tranquils. Les indécis e tle sprofiteurs n'ont rien à faire prés de la reine !!

Il dit cela avec un léger amusement. Il avait bien sur put apercevoir de scheveux bleus se déplacait parmis les blés et il reconnus aussitôt le dénomé Bereciack qui jouait un double jeu entre rebel et loyaliste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Dim 18 Nov - 21:38

Bereciak déglutit...il venait de se faire repérer...comment l'avaient-ils vu ?
Il avait pourtant sa cape qui rendait invisible et...

Zut ! Il avait complètement omis ce détail. Les animaux de vif, ils ont pu le sentir.
Bereciak se rendit. Il ne pensait pas être libéré comme si de rien était. Le traître lui poserait sûrement des questions...autant commencer par se rendre sagement...

_________________


Dernière édition par le Dim 18 Nov - 22:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Lun 19 Nov - 1:03

La reine regarda celui qui les avait suivit. Il lui semblait l'avoir déjà vu quelque part mais, elle était incapable de retrouver son nom.

Elle lui demanda calmement: "Qui êtes-vous? D'où venez vous?"

Et elle attendit.

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Lun 19 Nov - 17:14

Je me nomme Bereciak V'andyr, je suis un elfe de métissage d'elfe des bois et elfe gris...répondit Bereciak, n'osant rajouter un mot...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Lun 19 Nov - 18:33

"Et qui vous envoie monsieur?" Ajouta-elle légèrement inquiète

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Lun 19 Nov - 19:31

A mon humble avis vous etes là car un certains Comte vous l'a demandé. Si la reine n'était pas là mon épée aurait vite eu fait de trancher votre tête. Partez ! et faite ce qui vous chante.

Etan était en position de défis, l'épée à la main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Lun 19 Nov - 22:00

Mais reine...n'êtes vous donc point prisonnière de ce traître ?
Le comte d'Arkiliad m'a envoyé vous rechercher. Il est mort d'inquiétude...dit Bereciak, interloqué.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Lun 19 Nov - 22:40

A vrai dire... Fit la reine génée, c'est un peu plus compliqué que celà...

Et elle ajouta calmement:
"Etan allait me ramener au chateau. Les chose ont... évolué depuis sa fuite. Il s'est montré décidé à se repentir, et, j'ai finalement choisi de l'y aider..."

Allez-y. Dites-lui qu'Etan Hans c'est montré très raisonnable, qu'il regrette son action et qu'il me ramène de ce pas au chateau...

(Non, Itza n'est pas en plein complexe de Stockholm lol)

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci


Dernière édition par le Mar 20 Nov - 16:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Lun 19 Nov - 22:52

Ouf ! Alors Dieu soit loué ! dit Bereciak soulagé, je m'en vais prévenir le comte que vous êtes en sécurité...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 0:23

Etan rengina son épée et s'approcha de Bereciak.

Oui faite nous sommes en retard pour le dîner, il se tourna vers la reine, je vous invite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 0:29

Bereciak, insensible à l'ironie d'Etan accepta la demande de la reine et rebroussa chemin et courut vers les fourrés. Il se précipita vers les gardes et leur dit de le suivre. Il récupéra son cheval et partit au galop.

Arrow Les rives du lac

_________________


Dernière édition par le Mar 20 Nov - 20:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 0:34

Exclamation Les rives du lac

Bereciak revint presque aussitôt, ayant laissé les gardes à leur propriétaire le comte qui le talonnait de près.
Il descendit de cheval.

Le comte est prévenu, il arrive, dit-il simplement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Néron d'Arkiliad
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 232
Race: : Haut Elfe
Rang: : Noble/ Terrible Modo
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 10:51

Quelques heures plus tard après avoir été averti enfin par Béréciak, le Comte arriva avec ses compagnons Arya et Friedrich ainsi que ses cavaliers.

Il vit Béréciak s'approcher de lui et lui expliquer l'histoire du "repenti". Lorsque le récit fut terminé le Comte réagissa non convaincu.


Balivernes ! Ce malfrat repenti ? il nous fait la même scène que sur la Grande Place ! il savait que nous le retrouverions et a décidé de jouer une nouvelle fois la victime ! Cela ne fonctionne point avec moi ! Je lui ai donné sa chance au château et il a choisi son camps en suivant Yuk. Ce gredin ne s'en sortira point indemne.

Il ne prit pas la peine de descendre de sa monture et vit Etan à quelques mètres de lui.

Gardes emparez-vous de ce traître !

Les cavaliers se mirent en cercle autour de lui et le tenèrent en joue prêt à frapper en cas de riposte de sa part.

_________________

Aglar' Amarth belag Edhel' Ar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Arya
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 25
Race: : Haute Elfe
Rang: : Noble messagère entre deux mondes...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 12:16

Arya n'avait pas dit un mot durant tout le trajet. D'ailleurs, cela aurait été inutile...

Lorsqu'il arrivèrent sur le lieu indiqué par Béréciak, l'elfe vit aussitôt la reine. Elle n'était pas blessée et semblait être en bonne santé. Arya vit même avait l'air de se plaire en compagnie d'Etan qu'elle ne remarquait que maintenant.
L'elfe écouta le dialogue entre Béréciak et le Comte.
Pour elle, Etan était cmplice de Yuk et avait enlevé la reine, mais celle-ci n'était pas ligotée, était parfaitement libre de ses mouvements. Quelque chose n'était pas cohérent. Le fait qu'Etan se soit repenti lui semblait être la pièce manquante...

Mais aussitôt, Néron ordonna qu'on l'arrête. Arya cria d'une voix forte, ne cachant qu'à moitié sa colère :


"Arrêtez Comte ! La reine Itzalina étant ici, je pense que c'est à elle de décider ce qu'il faut faire ! Nous sommes encore sur les terres de son royaume, et nous ferons ce qu'elle ordonnera."

_________________
"J'ai un message pour vous..."

Absente du samedi 12 juillet au jeudi 7 août et du samedi 9 août au mercredi 20 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Néron d'Arkiliad
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 232
Race: : Haut Elfe
Rang: : Noble/ Terrible Modo
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 13:33

Le Comte avait les yeux noirs remplis de colère, sur son cou on pouvait apercevoir l'apparition de deux veines gonflées. Il était envahi par la peine, la colère. Son coeur était sous l'emprise de la terrible nouvelle sur sa mère. Et l'enlèvement de la Reyne qu'il portait chère à son coeur avait rajouter de la colère. Sous cet état de trans, il avait oublié ses bons sens.
Le fait qu'Etan avait trahi sa confiance l'avait terriblement déçu et il n'était pas prêt à lui pardonner.

Arya se mit à crier sur lui. Ce fut la première fois que quelqu'un s'opposa avec une telle force face à lui.

A la vue de la belle Elfe, il sentit une chaleur l'appaisait un petit peu. Sa voix résonnait en lui et la raison lui revint en partie. A ce moment là il venait de réaliser sa terrible cruauté à la forêt.

Il se mit à chuchoter tout bas


Comment en suis-je arrivé là ? non... ce n'est point moi.. je..

Il tourna son regard vers celui d'Arya.

Vous avez raison. Seule la Reyne prendra la décision envers Hans. D'ailleurs je suis soulagé de la voir en bonne santé. Ma mission est accomplie. Je n'ai que trop perdu de temps.. je vais me mettre en route vers Ewëndan...

Il envoya un message par la pensée à Arya

"Je suis extrêmement honteux et désolé pour la forêt... Je vous ai déçu je le sais.. mon coeur est meurtri à présent... je vais perdre la femme qui m'a mis au monde et je viens de perdre celle qui faisait battre mon coeur... Adieu belle amie...."

D'autres cavaliers arrivèrent, il s'agissait des Hauts Elfes venus pour le Comte. A leurs tête le Chambellan qui s'adressa à Néron

[b]- Ah mon Prince ! nous vous cherchions partout jusqu'à ce que la nouvelle de la retrouvaille de la Reyne parvienne jusqu'à nous et ..

Oui oui je sais... partons vers Asgard à présent. Mon rôle ici s'achève...[:b] répondit Néron d'un air affaibli

_________________

Aglar' Amarth belag Edhel' Ar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 16:42

Itza vit le comte et les autres cavaliers arriver au galop.
Décidément, Bereciak était allé bien plus vite qu'elle le pensait. Elle espérait arriver à la ville avant les gardes afin qu'ils voient qu'Etan l'avait ramenée sans y être forcé ce qui aurait été une preuve pour elle comme pour les autres de sa bonne volonté.

Malheureusement, cette arrivée si rapide du comte avait fait échouer son plan et cela mettait Etan dans une position fort délicate.

A peine le haut elfe arrivé à leur niveau, il ordonna que l'on encercle Etan qui se retrouva aussitôt dans la trajectoire du tir de plusieurs arbalètes.
Itzalina regarda le comte, et lut dans son regard plus qu’elle ne compris à ses paroles ou ses gestes la colère qui l’animait.

Un peu dépassée par les évènements, elle allait contredire l'ordre du comte quand Arya, furieuse le fit à sa place avant même que la reine ai pu ouvrir la bouche.
La colère qu'Itza entendit dans la voix de la messagère la stupéfia. Jamais elle n'avait vu son amie dans cet état. Que c'était-il donc passé pour que l'elfe d'ordinaire si calme s’énerve de la sorte et surtout face au comte avec lequel elle semblait si bien s'entendre?

Aussitôt la colère du comte tomba remplacée par ce qui semblait être un profond désespoir que la reine ne pouvait s’expliquer…
Elle le regarda. Pour la première fois, il semblait perdu.
Mais pas autant qu’elle !

Il lui semblait ne pas appartenir au groupe de personne qui lui faisait face. Trop de choses lui étaient devenues totalement incompréhensibles… Elle se doutait que c’était parce qu’on ne lui avait pas tout dit.
Et celà lui déplaisait fortement.
Aussi, croisant ses bras sur sa poitrine, fixant ses yeux noirs sur l'assemblée qui l'entourait, essayant de dissimiler son agacement, elle dit :

"Quelqu’un aurait-il l’amabilité de m’expliquer ce qu’il se passe ici ?! Avez-vous l'intention de m'informer de ce qui c'est passé ses derniers temps ou devrais-je le deviner seule? D'autant plus que j'ai l'impression qu'on ne m'as pas signalé certaines choses d'importance"

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 19:21

Bereciak sentait qu'il allait devenir fou. Mais dans quel pétrin s'était-il fourré ???
Il resta là penaud, ne sachant que répondre à la reine, bien que son sentiment soit sincère car il n'avait pas suivi une bonne partie des évènements et tout n'était que désordre dans sa tête...

_________________


Dernière édition par le Mar 20 Nov - 20:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Arya
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 201
Age : 25
Race: : Haute Elfe
Rang: : Noble messagère entre deux mondes...
Date d'inscription : 21/03/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 21:51

Arya ressentait encore sa colère, et elle fut étonnée d'être essoufflée... Peut-être avait-elle montré sa colère beaucoup plus qu'elle ne l'aurait voulu. C'en était même certain, à voir l'expression du visage de la reine. Mais l'elfe ne regrettait rien, elle avait simplement dit ce qu'elle pensait. Néron avait dépassé les bornes, bien au-dessus de tout ce qu'elle aurait pu imaginer.

Cependant, elle s'en voulait de ne pas l'avoir vu venir, elle aurait du se douter que la nouvelle se sa mère malade allait le choquer au plus profond de lui-même - les paroles qu'il venait de dire à propos d'Ewëndan lui avait permis de le comprendre. A présent, elle le voyait, là, penaud, il semblait vraiment s'en vouloir, et malheureux.
L'esprit d'Arya lui disait qu'elle ne devait pas lui pardonner si facilement, tout en elle lui disait de lui montrer toute la rancoeur qu'elle possédait encore, mais seul son coeur lui disait doucement, qu'il n'était pas lui-même. A la dernière phrase de Néron - je vais perdre la femme qui m'a mis au monde et je viens de perdre celle qui faisait battre mon coeur... - le coeur de l'elfe se réchauffa aussitôt. Elle ne pouvait pas lui en vouloir, elle devait écouter son coeur, elle ne pouvait pas être fachée plus longtemps, il avait besoin d'elle, et elle avait besoin de lui à présent, elle le sentait.

A ce moment-là, les cavaliers elfes arrivèrent. Néron allait partir d'un instant à l'autre. Arya lui envoya alors par pensée, hésitant brèvement :


"Attendez...Néron... Vous ne m'avez pas perdue...Je... Souvenez-vous de ce que je vous ai dit aux écuries en début d'après-midi : je veux vous accompagner jusqu'au chevet de la reine... Et je le désire toujours... Je sais que vous n'étiez pas vous-même, vous aviez peur pour ceux que vous aimez : la reine Lalwende, la reine Itzalina... Vous vous êtes emporté, certes de manière atroce, mais...je crois que je peux vous pardonner..."

Arya regardait avec douceur le Comte, ne ressentant à présent qu'une vague colère qu'elle avait réussi à enfouir au fond d'elle : peut-être ressortirai-t-elle lorsqu'elle verrait l'état de la forêt brûlée dans quelques temps...
A ce moment-là, Itzalina demanda des explications, et Arya vit clairement que la reine ne comprenait plus ce qu'il se passait. La messagère tenta alors de lui expliquer du mieux qu'elle le pouvait :


"Lorsque nous avons appris que vous aviez été kidnappée par Yuk et Etan, nous sommes partis à votre recherche. Nous nous sommes dirigés vers la forêt, en direction du royaume rebelle. Là, nous avons trouvés des traces de sang appartenant à Yuk, car nous savions qu'il avait été blessé. Avec divers indices, et le témoignage d'une jeune fille qui se trouvait là, nous avons compris que Etan et vous étiez séparés de YUk, et que celui-ci avait été aidé. Nous sommes allé en direction du lac, que la jeune fille nous avait indiqué, et nous avons aperçu Yuk, accompagné d'un viffier ou d'une viffière. Mais nous n'avons pas pu les attrappés, et ils sont passés dans le royaume rebelle. Là, le Comte d'Arkiliad leur a sommé de se rendre, et n'obtenant aucune réponse, il a...Arya marqua un temps d'arrêt avant de reprendre. Il a mis le feu à la forêt avoisinant le royaume rebelle. Béréciak est alors arrivé et nous a renseigné sur le lieu où ous vous trouviez et nous sommes arrivés ici. Volà, reine Itzalina, tout ce que je peux vous dire que vous ne savez point. Enfin, c'est ce que je pense..."

_________________
"J'ai un message pour vous..."

Absente du samedi 12 juillet au jeudi 7 août et du samedi 9 août au mercredi 20 août.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 21:53

Etan se trouvait en bien mauvaise posture, entouré de cavaliers et d'arbélétes prets à le pourfendre. Le Comte semblait énervé mais fut rappelé à l'ordre par une elfe qui semblait être de la cour ou une amie de la reine peut être.

Euh... Comte ! Pourquoi cette colére envers moi ? Quelle en ets la raison ? Je n'ai suivi Yuk que pour m'évader finir c eque j'avais promis. La reine n'est avec moi que parce que Yuk l'y a mise. Je me serais passé de sa présence à côté.

Le mensonge n'était pas son fort. Lui même n'arrivait pas à se convaincre que la reine ne représentait rien pour lui.

Veuillez je vous prie faire retirer vos soldats et me laisser partir, la reine et moi ,aprés ample connaissance, devons dîner.

(quel foutoir cette fin Sad )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 22:04

(t'as raison, mrd Sad )

Bereciak sentait les arguments d'Etan le convaincre. Il intervint.

Oui comte, dit-il calmement après s'être lentement incliné, après tout, s'il souhaite devenir bon et ne plus ressembler au cruel Etan Hans d'autrefois...qu'il le fasse et qu'il soit libre de faire le bien plutôt libre et faire le mal...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mar 20 Nov - 22:07

Itza ordonna aux gardes d'abaissez leur arme.

Puis, elle écouta attentivement les explications d'Arya. Et la remercia de l'avoir ainsi renseignée...

Ainsi, ils avaient perdu la trace de Yuk et, pire, celui-ci était passé dans le royaume rebelle....
Itza pâlit. Que préparait-il encore?
Pourtant, elle se ressaisit, après tout, Keiyu, bien qu'en vie n'avait rien fait contre le royaume depuis la fin de la guerre. Préférant semblait-il se faire oublier. S'il n'avait pas agit quand l'ensemble des rebelles lui faisaient totalement confiance pourquoi le ferait-il à présent?

Non, ce qui inquiétait le plus la reine d'Arnestil à cette instant était la soudaine colère du comte, la lueur proche de celle de la folie qui avait allumé son regard quand il était arrivé et, ce soudain revirement, ce passage de la fureur au désespoir qui semblait indiquer une fragilité ou des problèmes qu’elle n’avait soupçonné.

Une autre chose la tourmentait. Pourquoi donc aussi avait-il fait brûler la forêt qui apportait le gite à nombres d'animaux et le couvert d'une bonne partie du peuple?
Le comte semblait sur ce point avoir « perdu le contrôle » et venant de lui, cela étonnait fortement la jeune reine.

D'une voix douce, elle lui demanda: "Qu'est-ce qui ne va pas comte d’Arkiliad"

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci


Dernière édition par le Mer 21 Nov - 10:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
Néron d'Arkiliad
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 232
Race: : Haut Elfe
Rang: : Noble/ Terrible Modo
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mer 21 Nov - 12:04

Le Comte s'approcha à côté de la monture d'Arya. Sa présence l'appaisait.
Les gardes avaient reçu l'ordre de baisser les armes de la Reyne, ils le firent tout en hésitant et tournèrent leurs regards vers Néron. Ce dernier fit un signe de la tête pour confirmer l'ordre. Etan était à présent libre.


Bien puisqu'il en est ainsi. Je ne peux m'opposer à la volonté de la Reyne. Vous allez mieux je vois vostre Majesté et vous voilà en état de reprendre vostre Royaume en main.

Il tourna son regard vite fait vers Etan, on pouvait y lire un mépris à son égard.

La chance vous sourit profitez-en amplement Messire Hans. Sachez que contrairement à la Reyne, je ne suis point prêt à pardonner vostre traitrise à mon égard. Et si vous trainez dans les parages de mon Royaume... l'accueil sera loin d'êstre chaleureuse et les cachots bien moins luxueuses..

Le Comte descendit de cheval, et emmena la Reyne quelques pas plus loin afin de lui parler en privé.

Ma Reyne, je ne sais comment vous justifier mon acte barbare mais.. peu avant vostre enlèvement qui m'a affecté, j'ai eu la terrible nouvelle de l'état de santé aggravé de ma bien aimée mère la Reyne Lalwende. Elle a besoin de moi à ses côtés et je ne sais si elle est encore en vie à ces instants...

_________________

Aglar' Amarth belag Edhel' Ar !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   Mer 21 Nov - 14:56

Etan commenca à s'énerver.

Ca suffit à la fin, je ne crois plus à la chance et je ne vous ait jamais trahi. C'est vous qui avez trahi ma confiance, vous m'avez laissé tomber pendant je pourrissait en cellule. Où etiez vous quand j'avais besoin d'aide ? Vous n'avez aucun droit de ma faire ce reproche là ! J'ai changé mais vous refusez de l'admettre. Êt si un de vos proches jadis mauvais avec vous vous disez qu'ilavait changé vous le pardonneriez. Cela est injuste de condamner une personne pour ses fautes passés, il semblerait que seulement deux perosnnes ont confiance en moi.

Il se mit à genoux, le regard vers le sol.

Est-il normal de me condamner parce que je souhaite expier mes fautes et me débarasser du mal qui est en moi ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plaine campagnarde   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plaine campagnarde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» #. Le hurlement du vent dans la plaine
» 1 vs 1 plaine herbeuses moyen moyen
» Escorte en plaine trouble [PV Ys/Yaelle][abandonné]
» Sous le soleil de la plaine...
» J'entends déjà sur la plaine, le vol noir de jais...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Le royaume (partie RP) :: Arnestil lui-même :: Les alentours de la ville :: Campagne-
Sauter vers: