Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les chroniques d'Arnestil (L'histoire complète du royaume)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Les chroniques d'Arnestil (L'histoire complète du royaume)   Dim 14 Oct - 20:04

Avant d'arriver à l'histoire du royaume lui-même, parlons un peu de comment il fut créé:

Il n'y a pas si longtemps il y avait deux royaumes différents. Celui des vifiers, dirigé par un Aerandir Faelivrin, le père d'Itzalina et celui des artiseurs dirigé par Anarion Romendacil (Le père d'Alvis).
Dans chacun des deux royaumes ne vivait que des personnes pratiquant une seule des deux magies. L’Art qui permettait de soigner les blessures ou de créer des illusions dans l’esprit des autres ou le Vif qui permettait à un humain de se lier a un animal et de partager sa puissance et ses pensées avec lui.

Toutes deux étaient très différentes : l’une liée à la terre et la nature, l’autre a l’air et l’esprit. Autant dire qu’elles n’étaient pas vraiment faites pour faire bon ménage…
Aussi, les tensions aux frontières des deux royaumes étaient omniprésentes. Sans parler des deux rois qui ne cessaient de se battre l'un contre l'autre, sans prêter la moindre attention à la misère dans laquelle leurs batailles incessantes jetaient leurs peuples respectifs...

De nombreuses années s’écoulèrent ainsi mais, enfin, vint une dernière bataille entre les deux rois rivaux... Le peuple commençait à manifester aux portes des palais des deux rois. Criant qu’il avaiet faim et qu’il voulait retrouver ceux qui étaient partis combattre. Chaque jour les gens étaient plus nombreux et, il était plus difficile de les repousser vers la ville.
Aussi, quand eut lieu la bataille, les rois qui avaient beau se détester savaient tous deux que c’était la dernière qu’ils pouvaient se permettre avant de se retrouver confrontés à un soulèvement de leurs peuples respectifs.
Ils regroupèrent alors tous les alliés qui leur restaient et se lancèrent dans un dernier combat.

Pour la première fois, les deux rois participèrent directement à la mêlée et purent se retrouver face à face. Ils firent alors tous deux reculer leurs armées et décidèrent de se battre en combat singulier. Chacun des deux hommes était certain d’avoir le dessus sur l’autre. Ils jurèrent donc devant les dieux que celui qui tuerait l’autre en duel remporterait l’ensemble du royaume de ce dernier.

Aerandir Faelivrin et Anarion Romendacil se firent donc face tous deux montés sur leur magnifique destrier dont l’un était lié par le vif à son cavalier. Ils se chargèrent en même temps et se heurtèrent de leurs lances au même instant. Puis ils se combattirent à l’épée, usèrent de leur magie : Aerandir et son destrier ne faisant qu’un et Anarion tentant de leur faire perdre l’esprit… Les coups plurent et boucliers volèrent en éclat. Les blessures de chacun des rois se firent un peu plus nombreuses et graves. Aldor le cheval d’Aerandir pris un coup de lance au poitrail et s’écroula, raide mort, entrainant son cavalier avec lui mais aussi le propriétaire de la lance qui l’avait abattu. Les deux rois étourdis reculèrent tous les deux, chacun se rendant compte pour la première fois que sa victoire n’était pas assurée. C’est donc blessés et incertains qu’ils se chargèrent pour la dernière fois, refusant la retraite. A nouveau, les lames se croisèrent mais, cette fois, toutes les deux trouvèrent leur cible et les deux rois tombèrent pour ne plus jamais se relever.

Leur deux dépouilles furent ramenées a leur épouse et, chacun des clans: les vifier d’Aerandir d’un côté, les artiseurs de l’autre, respectant la dernière volonté de leur roi cessa le combat.

Les épouses des deux souverains, désespérées et craignant de perdre l'une sa fille unique, l'autre sont seul fils décidèrent après avoir longuement pleuré leurs maris que cette guerre qui avait déjà coûté la vie à trop d’innocents devait cesser.
Ainsi, elles choisirent de marier leurs enfants dans l’espoir que cela amènerait enfin la paix tant attendue par le peuple qu’elles entendaient gémir à leurs portes depuis trop longtemps déjà…

C'est ainsi qu'Itzalina vifières devint l'épouse du jeune prince Alvis artiseur et que les royaumes vifiers et artiseurs furent réunis en un seul que l’on nomma Arnestil qui, dans l’ancien langage signifiait Espoir.

Les deux jeunes gens eurent beaucoup de mal a accepter ce mariage forcé mais, se plièrent à la volonté de leurs mères. C’est peu de dire qu’Alvis et Itzalina ne s’entendirent pas immédiatement comme larrons en foire. Mais, ils étaient très jeunes lors de leur mariage et n’avaient pas alors leur mot à dire.
Ils furent bien longs à s'adapter l'un à l'autre mais, le temps et l'âge aidant, ils finirent par y parvenir à peu près. Ou au moins à faire passer le bien du royaume avant le leur afin de ne pas refaire les erreurs de leurs pères.

Vint un temps de relative paix. Du moins en apparence car, ceux qui avaient souffert de la guerre à l'époque où les rois vifiers et artiseurs s'affrontaient sans penser à leurs peuples ne pouvaient accepter de faire la paix avec ceux qui, bien souvent avaient détruit leur vie, leurs foyers... Ces gens décidèrent alors de s'opposer au régime car, ils ne pouvaient oublier le passé ni pardonner à leurs anciens ennemis.
Un mariage entre deux puissants ne garantissait pas forcément la sécurité de leur peuple et presque tous les rebelles en avaient à un moment ou à un autre fait la triste expérience...
Bien que les choses se passent relativement bien au palais, il n'en était pas de même à la campagne ou même dans les rues de la ville où les exécutions sommaires et les vengeances personnelles étaient légion…

Deux camps distincts apparurent alors : celui des vifiers rebelles et celui des artiseurs rebelles qui ne pouvaient supporter l’idée d’une alliance entre un artiseur et une vifière.
Ils complotèrent donc de diverses manières (rumeurs, enlèvements, infiltration au palais....) contre la couronns, s'attaquant souvent à ceux ne pratiquant pas la même magie qu'eux.
Entre eux, se trouvaient les vifiers et les artiseurs qui soutenaient leurs nouveaux souverains. Chaque jours plus inquiets et dans une position un peu moins confortable que la veille, craignant a chaue instant pour leur vie et celle de leurs proches…

Aussi, un jour, ce qui devait arriver arriva et, le chef de la garde du château, un vifier nommé Keyu abandonna son poste, ne supportant pas de vivre plus longtemps aux côté d'artiseurs qui le méprisaient.
Il réussit à regrouper tous les vifiers rebelles sous une même bannière. La sienne. Et, une nouvelle guerre éclata... Elle dura moins longtemps que la première mais, beaucoup de nouveaux innocents y périrent tant que Keyu et ses hommes ne purent pas se créer un royaume à eux.
Quand enfin ils y parvinrent, les combats devinrent moin fréquents tants les troupes des deux parties adverses étaient épuisée...
Depuis, toutes deux s’observent avec inquiétude tandis que les artiseurs craignent de plus en plus pour leur vie et que ceux d’entre eux qui appartiennent au camp des artiseurs rebelles s’activent en sous sol, discrètement mais efficacement afin d'assurer leur survie et de défendre leurs idéaux.

Le Royaume d’Arnestil est-il condamné ? C’est ce que de plus en plus de personnes craignent alors qu’une guerre civile est a nouveau sur le point d’éclater

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci


Dernière édition par le Dim 14 Oct - 20:29, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
 
Les chroniques d'Arnestil (L'histoire complète du royaume)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Chey: histoire complète
» [Histoire] Chroniques de Star City
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Le forum :: Infos sur le royaume-
Sauter vers: