Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Bereciak V'andyr, elfe métis à ne pas énerver !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bereciak
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 505
Age : 22
Race: : Elfe des bois
Rang: : Vifier rebelle
Date d'inscription : 17/09/2007

MessageSujet: Bereciak V'andyr, elfe métis à ne pas énerver !   Sam 13 Oct - 20:39

Indications personnelles:

Nom* : V’andyr

Prénom : Bereciak (Braedor de son second prénom, celui de son père)

Surnom* : Flèche Flamboyante

Âge* : S'il était humain, on lui donnerait 20 ans mais c'est un elfe. Il est donc probablement beaucoup plus vieux.

Race: Elfe des bois

Magie pratiquée : Bereciak a apprit la magie du Vif et s’est lié avec un Epervier femelle qui lui dit qu’il s’appelait Rapia.


Alignement: Rebelle, mais Bereciak préfère ne pas trop être confronté à ce genre de sujet.

Indications corporelles:

Apparence Physique :

Bereciak a des cheveux plutôt bleu marine avec des reflets clairs, il a deux yeux de chats d’un vert émeraude très foncé et son visage a une forme plutôt allongée. Il porte sur son visage des espèces de griffures qui sont en réalité des peintures elfiques qui signalent qu’il est vifier (ce qu’il essaye toujours de cacher, surtout en période de guerre !). Sa peau est claire, il mesure entre 1.70 et 1.75 m et pèse environ entre 53 et 55 kg.

Signe Particulier : Dès que ses oreilles longues tremblent, c’est qu’il y a un danger à proximité. Si sa pupille devient soudain brillante, c’est qu’il est très énervé.

Indications mentales:

Caractère : (sa façon de penser, de réagir. Les marques psychologiques de son passé, ce qu'il aime, ce qu'il déteste, ce qu'il craint... Doit être très complet.)
Bereciak est un elfe des bois avec un petit tempérament d’elfe gris à cause de son métissage entre sa mère (elfe des bois) et son père (elfe gris), il préfère souvent rester discret par son tempérament d’elfe gris mais son sang de guerrier l’empêche quelquefois de se contrôler dans les situations périlleuses – dans tous les sens du terme. Il est assez ouvert aux autres, mais est un spécialiste dans l’art de tenir sa langue ou de ne pas révéler un secret. Il aime bien la nature sans quoi il ne serait rien et de quoi il vit depuis des années…mais déteste une chose par-dessus tout : Les centaures. Depuis le jour où, étant enfant, l’un d’eux tua son père, il a une sainte-horreur de ces individus. Aussi essaye-t-il de les éviter pour ne pas se laisser emporter face à eux et provoquer un « malencontreux accident ».
Bereciak à peur d’une seule chose…C’est que son sang de guerrier et son agressivité au combat qu’il arrive peu à contrôler l’entraînent vers le mal et le transforment en un maléfique personnage, assoiffé de pouvoir et de puissance.

Rêve(s)/Espoir(s) : Depuis son jeune âge, son père fut tué, il jura de le venger et de tuer le meurtrier dans un combat singulier. Mais depuis peu, il désire aussi s’entretenir avec la reine à propos de la féroce bataille qui oppose vifiers rebelles et artiseurs ou vifiers non-rebelles.

Indications Historiques:

Histoire : Bereciak naquit de Gwaendayn, une elfe des bois et de Braedor, un elfe gris à Ewëndan. Un jour, Arifarbjoeah, un centaure cruel tua son père en lui portant des coups mortels et depuis ce jour, Bereciak jura de retrouver Arifarbjoeah et de lui faire payer son crime. Douze ans plus tard, il est banni de son clan par le chef après avoir vu sa mère mourir torturée par l’intervention des elfes noirs. Il dut donc errer pendant longtemps dans la forêt en se nourrissant de viande et de racines. Mais un beau jour, alors qu’il marchait péniblement à travers les buissons, il entendit un cri animal qui attira bien plus son attention que les autres. Il se dirigea vers l’endroit d’où provenait le bruit et vit un épervier qui voltigeait tout affolé dans le ciel…Un petit humain le prenait en chasse, tentant de réduire son aile avec son arbalète, mais, sans comprendre lui-même son geste, Bereciak décocha une flèche à la main de l’humain qui se retrouva quelques minutes plus tard ensanglantée. Le petit homme, à la vue de cet elfe d’un mètre plus haut que lui prit la fuite et l’épervier se posa sur l’épaule de Bereciak et glissa son bec dans son cou en signe de reconnaissance. Bereciak continua de s’enfoncer dans la forêt sous les taillis, mais subitement apparut un monstrueux gobelin devant lui. Il n’en avait jamais vu et en fut très surpris, mais il comprit très vite que le fait que ce monstre agitait nerveusement sa massue au-dessus de sa tête n’était pas un geste de bienvenue et sortit son arc et ses flèches. Mais d’un simple coup de massue, ce dernier désarma Bereciak et voulut lui sauter dessus, mais à ce moment un éclair brun et blanc trancha le ciel et déséquilibra le gobelin qui dégringola maladroitement dans un cours d’eau. L’épervier venait de sauver Bereciak ! Celui-ci ne savait comment remercier l’oiseau mais soudain, une voix féminine surgit dans son esprit. Il comprit que l’oiseau lui parlait par télépathie et un groupe d’humains âgés qui avaient tout suivi lui expliquèrent qu’il possédait la magie du vif. Il apprit donc la magie et continua sa route avec l’épervier femelle qu’il avait rencontré, nommée Rapia. Il fut plus tard engagé contre sa volonté dans l’armée des vifiers rebelles, ce qui lui rapporta beaucoup d’ennuis, de blessures…et lui coûta de la monnaie !!! Désormais, il continue son chemin à travers la forêt, ayant déserté son poste d’éclaireur et poursuit son chemin vers le château d’Arnestil pour demander audience chez la reine.

Rang : Bereciak n’a pas d’emploi particulier, comme il parcourt le royaume d’Arnestil depuis son départ d’Ewëndan, il détrousse discrètement les gens mais sans les tuer (ça jamais !). Certains voyageurs victime de vol essaient bien de le dénoncer mais vifiers et artiseurs sont tellement préoccupés par leur adversité (surtout les artiseurs qui redoutent une attaque de vifiers d’un instant à l’autre) qu’ils ne s’en soucient pas.
On pourrait donc qualifier Bereciak de Voleur, d’espion – à son propre service – éventuellement…

Inventaire:

Bereciak porte sur lui :

Une cape chaude avec un pouvoir spécial, celui de camoufler son porteur dans le paysage environnant.

Un arc forgé en bois d’érable sycomore

Quelques flèches dans un carquois

Un sac avec dedans : 5 pains elfiques ; 2 feuilles de thym et un petit peu de viande chevaline.

Une bourse contenant 50 unités de monnaie elfique.

Une dague noire avec une mystérieuse sculpture (tête de cobra venimeux aux dents aiguisées) au pommeau.

Progression du personnage :
Exclamation Début de l'aventure
Bereciak est reparti d'Ewëndan avec Rapia où il avait vu sa mère morte sous l'effet de la torture. Il voulait aller voir la reine pour lui demander audience. Après avoir été confusement mêlé à ses affaires au cours d'un malentendu avec un comte du nom de Néron d'Arkiliad, il a décidé de retrouver les traîtres qui avaient semé le trouble dans le royaume et s'étaient évadés de leur prison.
Il rencontra alors Diana. Une magnifique elfe grise de qui il tomba amoureux, ou devrais-je dire fou amoureux même s'il n'ose pas l'avouer.
Il poursuivit sa mission en compagnie de Diana.
Il appris alors que la reine s'était faite enlevée par le traître Etan Hans et par Yuk Cailloux. Il rejoignit la compagnie du comte pour retrouver la reine. Si Yuk resta introuvable, Etan Hans par contre avait décidé de se repentir et, sous le témoignage de la reine, ne lui avait fait aucun mal.
Mais Bereciak s'était rendu à une taverne en l'y suivant inconsciemment. Il entendit qu'il avait payé une jeune mercenaire pour tuer quelqu'un. Il fut reconnu par Etan et dû fuir sous quelques coups et esquives. Il se rendit en courant à en perdre haleine vers le château pour prévenir la reine du danger.
Mais Etan l'avait rejoint et expliqué que sa mauvaise personnalité l'avait emporté. Pendant que ce dernier s'occupait de rejoindre la reine et la mettre en sécurité, Bereciak s'était mit en quête de la mercenaire pour l'arrêter avant qu'elle ne tue un vieil ermite qui avait autrefois donné asile à Etan Hans et l'avait aidé à se repentir...
La mercenaire nommée Aethys était là, elle l'avait repéré et lui avait plaqué un couteau sur la gorge puis son araignée lui avait infligée une blessure qui aurait sans doute été mortelle si Rapia ne lui avait pas versé dans la bouche un contrepoison qu'elle s'était hâtée de chercher à l'atelier de vente de potions médicinales lorsqu'elle avait vu Spy, l'araignée d'Aethys le mordre. Bereciak entreprit alors de retrouver la mercenaire mais un messager arriva. Il avait un message pour la reine. Message dont il lui fit part et qui terrorisa Bereciak. Le roi des centaures Arifarbjoeah qu'il avait combattu demandait à la reine qu'il lui soit livré pour être exécuté. Empli de rage et de peur en même temps (de rage car il n'avait pas d'autre choix), il s'enfuit. Rapia lui fit tout de même remarquer que ce qu'il avait fait n'était pas très judicieux mais il ne l'écouta guère et partit se cacher le plus loin possible, là ou personne ne pourra le retrouver. Hélas, il fut tout de même mit en état d'arrestation par un dénommé Sorën et fut envoyé au cachot. Puis la reine arriva...

_________________


Dernière édition par Bereciak le Dim 23 Oct - 1:34, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.oufleblog.blog.fr
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Re: Bereciak V'andyr, elfe métis à ne pas énerver !   Sam 13 Oct - 21:18

oki. C'est tout bon. Tu t'es vraiment donné du mal, ça fait plaisir Smile.
Tu es même allé voir la description du pays elfique ^^

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
 
Bereciak V'andyr, elfe métis à ne pas énerver !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arinos, elfe
» L’elfe de l’étang…
» Arya//Elfe [Libre]
» Gwendal LeGrand, Fils du guerrier elfe Otomaî Dûltan .
» Couleur de la cape de haut elfe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: