Le royaume d'Arnestil

Rebelle voulant faire tomber vos souverains ou ardent défenseur de la couronne ? Quels que soient vos rêves d'avenir pour ce royaume en pleine guerre civile. Que vous ayez envie d'aventure, d'action ou d'amour, présentez votre personnage et rejoignez nous
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les ruelles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Itzalina
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 1265
Age : 31
Race: : Humaine avec du sang elfe
Rang: : Reine d'Arnestil
Date d'inscription : 19/02/2006

MessageSujet: Les ruelles   Ven 2 Fév - 20:49

Repère de gens douteux. A éviter de nuit à moins que vous n'en soyez vous-même... (des gens douteux je veux dire)

_________________
Cliquez ici pour rejoindre la V2

Si vous devez vous absenter du forum quelques temps, signalez-le ICI et, essayez d'isoler votre perso. Merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://absurdity-kingdom.niceboard.com/portal.htm
Yorden
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Race: : elf des bois
Rang: : assassain
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Les ruelles   Lun 22 Oct - 1:10

Yorden errait dans de sombres ruelles depuis déjà quelques heures, pourquoi? Il n'en savait rien, néanmoins le temps passant et la nuit tombante lui avaient permis de retrouver son calme habituel.
Il continua à marcher croisant régulièrement quelques mendiants lui réclamant quelques sous, continuant sans se donner la peine de répondre, il se demandait comment des hommes pouvaient accepter cette condition de vieillard édenté abandonné de tous. Au moins lui avais la certitude de ne pas finir ainsi: il mourrait jeune une corde autour du cou, que se soit ses ennemis ou lui même qui la lui mette, jamais il n'excepterait de voir son propre corps pourrir!
Levant les yeux vers le ciel pour observer l'évolution de son allié ailé, il s'avisa que celui ci été beau cette nuit. GARN, son animal de vif voletait autour du clocher d'une vieille église. Comme à chaque fois, Yorden regrettait amèrement de ne pas pouvoir rejoindre son compagnons dans les airs, un jour, peut-être, le lien ente lui et Garn serait suffisamment fort pour qu'il puisse voler ensembles... Du moins il l'espérait.
Souvent il cherchait un point de hauteur, comme un toit, afin d'être toujours plus haut, plus prés de son compagnon. Cette fois il se décida de monter jusqu'au clocher de l'église. L’ennui, c’est que pour cela il lui faudrait entrer dans l'église...
Yorden s'approcha de la vieille porte vermoulue par le poids des âges. Il n'eu pas besoin de la déverrouiller car, elle avait déjà été forcée. Au moment de pousser le battant de la porte, un bruit sourd l'interpela, s'en suivit des éclats de rires provenant de l'intérieur. Avec un soupir, il se décida finalement à ouvrir la porte, et à se mettre dans son embouchure afin que les individus présents distinguent son ombre. Un cour silence s'en suivit, suffisant pour repérer les deux individus qui venait de fracasser l'hôtel de l'église.


-Qui est la? cria une voie tremblante de peur
Encore des poivrots allumés, il est temps qu'ils découvrent la peur... On va bien rire
-Je suis le Dieu vengeur petite ordure de bas étages..
Des rires éclatèrent
-A celui la on va se le faire!!
Un léger sourire apparu sur le visage de Yorden, s'en suivi un agréable gout de sang annonciateur de belle festivités...
Un cri suraigu retenti, la partie venait de commencer:
Un nuage de chauve souris surgit par la porte d'entrée qui se ferma aussitôt après. Les deux voleurs étaient pris au piège et hurlaient de peur, la fin été proche, il venait enfin de le comprendre.
Yorden se glissa parmi le nuage de chauve sourie et la pénombre total sans aucune difficulté jusqu'a atteindre les deux bougres ratatiné au fond de l'église

-Vous savez maintenant qui je suis
-Pardonnez nous seigneur! Beugla l'un des rustres
-Il n'y a pas de pardon! Uniquement la justice! Et la sentence sera: la mort!


A ses mots, ce ne furent plus que des murmures, il enfonça une de ses bagues dans le crane de chacun d'eux. Une mort rapide, ils avaient eu de la chance. Bien qu'il éprouve un profond mépris pour les doctrines religieuses, ces lieux l'incitaient au silence.
Il observa ses cadavres, agir ainsi été pour lui une forme d'omage rendu a leurs vies, ce sont des étres humains, ils mérités au moins cela... Mais pour l'heur qu'avait'il a observer, admirer? Ce n'été que de vulguéres ivrognes, probablement des vagabons, sans intéré, il s'écarta rapidement pour retourner a son objectif premier.
Il alla jusqu'a la porte du clocher, qu'il du crocheter cette fois-si, et monta doucement les marches qui menait au sommet, une foule de chauve souris le dépassèrent pour atteindre la sortie. L'une d'elles, qu'il reconnut aussitôt vint se poser sur son épaule, la caressant, il continua à monter.
Une fois au sommet du clocher, il s'assit sur l'une des ouverture, et entrepris d'essuyer des dagues mortelles contre sa cape, se demandant pourquoi il s'amusé a se faire passer pour Dieu lorsqu'il s'apprêtait à tuer, il eu un rire amer quand la réponse lui creva les yeux: Dieu était immortel, admirer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Yorden
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 16
Age : 29
Race: : elf des bois
Rang: : assassain
Date d'inscription : 15/07/2007

MessageSujet: Re: Les ruelles   Mar 23 Oct - 11:46

La nuit venait de se terminer. Yorden l'avait passé à observer sa chauve souris se mouvoir dans le ciel, admirer la ville de sa hauteur : un vaste amas de baraques plus ou moins délabrées surplombée par le château. L’obscurité donnait un aspect malsain a cette ville, ce qui correspondait à ce qu'elle était vraiment: un lieu de dépravation, et de corruption.
Maintenant le soleil c'était levé et Yorden avait pris la décision de finalement s'acheter ses deux armes, il le fallait bien, peut-être y trouverait-il aussi de meilleures armes...Il retourna donc avec tristesse vers les marche menant au cœur de l'église, Garn dormait contre son cœur, sous sa cape, il aimait cette sensation, et se sentait apaisé.


[ Arrow forge]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jack
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 8
Date d'inscription : 17/10/2007

MessageSujet: Re: Les ruelles   Mer 24 Oct - 15:08

Jack depuis deux heures s'ennuyait mortellement, et le peu de proies à tuer était evident. Chaque fois qu'il croisait une échope il avait une envie de meutre berzerk ce qui le dégoutait mais l'attirait aussi. Soudain il vit une proie comme il les aimait, un garde d'Arnestil qui se dandinait avec le torse bombé, plein d'une fausse fiérté.
"Cela lui sera fatal" pensa Jack et tout en le suivant au travers de la ruelle, il déboucha sur la place du marché.



Arrow Arrow Marché comme vous l'aurez compris Razz
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Etan
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 254
Race: : Humain
Rang: : Chevalier erant
Date d'inscription : 25/10/2007

MessageSujet: Re: Les ruelles   Dim 4 Nov - 21:10

Etan Hans, arriva dans une ruelle. Il s'arrêta et se parla à lui même mais à voix haute.

Montrez vous!!

Ah amusant, tu es si nigaud que ça ?

Où êtes vous ? Que voulez vous ?!

Arrête de crier cela ne sert à rien. Je suis dans toi. Et tu sais de quoi je parle hein ?

Moi ?

Etan Hans comprit alors que son mauvais côté qu'il s'était juré de remplacer par un côté bon et repenti était devenu une personnalité. Cela lui faisait peur car cela pourrait nuire à la voix qu'il s'est promis de tracer. Comment être bon si l'on a deux personnalités ? Une qui est jeune et incertaine et une malveillante, sadique, perverse... le mal dans un corps.

Tu oublies que je peux lire tes pensées ! Oublie ta "bonne" voix, elle n'existe pas.

Non, vous n'êtes que mon imagination laissez moi en paix ! Allez tourmentez une autre personne !!

Ah ah ah !!! Tu ne comprends toujours pas ? Je suis toi ! Je suis ce que tu es, ce que tu as choisi de refouler et qui grandit à mesure que tu refoule ta haine, ta malveillance. Tu ne peux te débarrasser de moi car je suis ta véritable personnalité.

Si vous croyez que je vous crois vous vous trompez. Laissez moi !!

Il commençais à s'énerver aussi il se calma et se vida la tête de toutes pensées.

... n'oublie pas.... je serais toujours là.... ahahaha !!!

Laissez moi !

Etan attendit mais rien... la voix était parti. Mais cela n'annoncé rien de bon pour notre Héros. Il se remit en marche dans le marché pour continuer sa promenade.


Arrow Arrow Marché
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Diana
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 223
Age : 22
Race: : Elfe gris
Rang: : Vifière rebelle
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Les ruelles   Jeu 22 Nov - 12:11

Diana qui marchait tranquillement et sans savoir où aller arriva dans cet endroit malfamé... Elle avança quand même... Quelqu'un lui tapota le dos et elle entendit:
-Hé, t'es plutôt bonne toi! Combien pour la nuit?
Diana attrapa la main posée sur son dos et tordit le bras de son propriétaire. Se servant de son bras libre, elle posa les mains par terre et les écrasa avec son pied.
-Mais qui es-tu pour oser me parler ainsi? Ai-je l'air de ces filles sans morale qui s'exibent pour un peu d'argent avec un homme inconnu? Et bien tu te trompes!
-Okay c'est bon lache-moi!!! C'est que j'ai mal moi!! T'es bizarre t'sais... Normalement les seules filles qui trainent ici sont là pour la même chose...
Cet homme était sencé être le caïd du coin, alors qu'il se fasse taper par une fille et qu'il ait mal ne rassura pas les gens qui se trouvaient autour... Mais qui était cette fille pour arriver à faire celà?
-Pfff regarde mieux les gens la prochaine fois... Ne les aborde pas sans être sûr que c'est ce que tu cherches... Tu as de la chance que je sois gentille...
Elle le lacha et hurla:
-Pars et ne me touche plus jamais!!!!

Une vieille dame en habit violet s'approcha alors de Diana
-Je sens... je sens...
-Moi je sens que vous allez m'arnaquer
-Ho non dame je suis désolée que vous me preniez pour ce type de personne... Malheureusement vous n'êtes pas la première...
-Bon dites-moi ce que vous voyez.
-Je vois...Un ami à vous...avec des cheveux bleus...Et tu le cherches d'ailleurs....Ho son nom,son nom.....c'est c'est Bereciak..
-?Oui vous avez raison mais... Comment le savez-vous?
-Je l'ai vu dans ma boule de cristal... Si vous me le demandez, je pourrais vous voir votre avenir ou découvrir où se trouve votre ami...
-D'habitude je ne crois pas en ce genre de chose mais vous m'avez l'air de ne pas être une arnaqueuse...
-Venez dans ma demeure. Ici nous risquerions d'avoir des problèmes... Elle n'est qu'à quelques pas d'ici..

Arrow Chez la diseuse de bonne aventure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://missdiane91.skyblog.com
Faggyn
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 26
Race: : Humain
Rang: : Saltimbanque
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Les ruelles   Ven 30 Nov - 14:46

Une fois dans les ruelles, Faggyn libéra son capucin de son sac.

Ah il était temps ! je manquais d'air moi ! Sacré filou j'ai le sentiment que nous recroiserons cette jeune femme volée.. elle se méfie de quelquechose c'est évident.

"C'est évident oui, Mr Lupin, mais une fois encore nous avons réussi notre coup ! La revoir dis-tu ? pourquoi pas.. c'est qu'elle n'est pas si déplaisante la petite sophie !"

Le capucin jeta un drôle de regard à son maître

Ah non ne me fait pas le coup d'être amoureux hein !

"Moi ? amoureux ?? Ahahahaha tu es si drôle mon compagnon ah la la.."

Ils marchèrent tranquillement en sifflotant, Faggyn ouvrant la bourse pour y vérifier son contenu.

Hum quelques herbes pourries.. des babioles sans valeurs aucunes bah ! rien de bien intéressant hormis les quelques pièces.

Il jeta les herbes à terre lorsque des rats se jetèrent dessus. Mr Lupin attira l'attention de son maitre sur les rongeurs qui tremblèrent et tombèrent raide morts.

Gloups.. herbes empoisonnées ?? et bien Mr Lupin je ne sais à quel genre de colporteur nous avons eu affaire. Mais ce qui est sûr c'est qu'à part son argent nous ne touchons à rien d'autres..

Il regarda les rats péris.

Pauvres bêtes... cette femme est cruelle...

Il se mit à rire à gorge déployée puis continua son chemin en jetant la bourse après avoir soigneusement mis les pièces dans sa poche.

Quelques ruelles plus loin, il vit une église. Faggyn adorait monter tout en haut de ce genre d'édifice et s'assoire sur les gargouilles afin d'épier avec amusement les habitants. Il entra dans l'église, défila sous le regard inquiet du prêtre puis se retrouva sur les hauteurs du grand bâtiment et s'installa sur une gargouille. Il profita du bon air que provoquait le vent, balayant ses cheveux noirs. Un sourire s'affaichait sur son visage et il observa attentivement chaque passant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Aethys
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 22
Race: : Humaine
Rang: : Mercenaire
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Les ruelles   Dim 2 Déc - 10:10

Arrow Taverne "Au coin paisible"

Aethys s’avançait d’un pas furtif dans les rues d’Arnestil. Celles-ci il y a peu encore désertes, commençaient à se peupler lentement. La mercenaire observait autour d’elle, repérant à distance les groupes armés de la reine. Sous sa lourde cape qui lui retombait sur le visage, elle ne risquait pas d’être reconnu. Elle finit par arriver aux hautes murailles du palais. Elle s’en approcha et discerna un peu plus loin les hautes portes de bois massif, cernées de gardes rutilants. Un fin sourire narquois se dessina sur ses lèvres. Elle connaissait ce palais pour y être maintes fois entré lors des anciennes guerres. Le roi n’avait pas hésité autrefois à faire appel à ses services ainsi qu’à ceux d’Estefan. Mais la cour étant ce qu’elle était, Aethys avait du rapidement apprendre à ne pas se faire repérer parmi les nobles et les grands. Elle soupira repensant à tous ces souvenirs. Puis, invisible aux yeux du peuple elle s’éloigna un peu de la foule. Arrivée là où elle le souhaitait, elle leva les yeux. Un grand saule pleureur se dressait au dessus des murailles offrant un bien bel endroit pour pénétrer dans le palais. De là, personne ne pouvait la distinguer, qu’il soit aux cieux, sur terre, dans ou hors du palais. D’un bond gracieux et souple, la jeune femme se retrouva sur le mur, plaquée contre le bois rugueux du vieil arbre. Elle caressa l’écorce du bout des doigts reconnaissant un très ancien ami. Un sourire plus doux se peignit sur ses lèvres et elle resta là à observer les jardins en dessous d’elle.

Arrow Jardins
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Faggyn
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 26
Race: : Humain
Rang: : Saltimbanque
Date d'inscription : 09/11/2007

MessageSujet: Re: Les ruelles   Lun 3 Déc - 12:13

Faggyn observait depuis un long moment les passants du quartier. Mr Lupin, lui, s'était endormi sur une gargouille. Le saltimbanque se mit à bailler puis regarda son petit compagnon endormi.

Je crois que je vais faire comme toi.. ils sont si ennuyeux aujourd'hui. Tout est trop calme et rien de bien intéressant à se mettre sous la main.

D'un geste de la main, Faggyn secoua doucement son capucin qui se réveilla en grommelant

rooh j'étais en train de faire une bonne sieste ! pourquoi tu m'as retiré des bras de Morphée rustre !

Le voleur se mit à rire

Ca c'est pour la dernière fois où tu m'as réveillé en sursaut na ! nous serons bien mieux dans un lit douillet au frais de la damoiselle de l'Auberge. Retournons-y afin d'être en forme cet après-midi pour nos affaires...

Une fois sortis de l'Eglise, Faggyn et Mr Lupin se dirigèrent une nouvelle fois vers l'Auberge du Magicien d'Ose...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaïtaro
Vifier(ère)
Vifier(ère)
avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 27/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Jeu 31 Jan - 19:51

Exclamation Le marche




Kaïtaro qui continuait son exploration arriva dans les ruelles...Il y trainait pleins de gens louches... Le garçon n'appréciait guère cet endroit, il regardait autours de lui et rien ne lui plaisait…Dans la rue trainaient des filles faciles et en petite tenue, ou d'autres vulgaires et inapprochables kaïtaro n'aimait pas ce genre de filles...Il y avait des tavernes mal fréquentée, sale et des lieux délabrés. En bref, rien de bien dans cet endroit mal famé...Comment un lieux aussi moche pouvait se trouver dans une ville aussi belle...Kaï ne préféra pas s'attarder et s'éclipsa rapidement...
Son compagnon de vif qui était allé faire un tour commençait à lui manquer. Aussi, il appela Darfoc par la pensée et lui adressa ces douces paroles:
-Tu m'as manqué darfoc!
L'animal, heureux se frotta contre kaïtaro pour lui montrer qu'il en était de même pour lui.



Arrow La grande place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathema
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 12
Race: : Humaine
Rang: : Artiseuse rebelle
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Jeu 14 Fév - 1:27

* La grande place

Lunaris et Anthema arrivèrent dans les ruelles et l'ange lâcha enfin l'artiseuse, au grand soulagement de celle-ci. Elle massa son épaule endolorie avec une grimace.
Elle ne courrait pas aussi vite que lui, il l'avait prise par le bras pour ne pas la laisser derrière... Et maintenant Anathema était persuadée d'avoir un bras plus long que l'autre.

Même si elle savait pertinemment que l'ange s'en fichait comme de ses premières chausettes, Ana lui jeta un regard lourd reproches. Bon, d'accord, il lui avait évité la mort, mais personne ne lui avait dit qu'à la place on lui déboiterait le bras!
Cependant, elle n'osa pas parler. Elle avait senti la puissance de l'art de l'ange, il avait quand même réussi à mettre une horde de soldats (aussi idiots soient-ils...) impuissants!

Anathema était en position d'infériorité, elle le savait, et elle détestait ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaris
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Race: : Ange
Rang: : Chef des Artiseurs Rebelles
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 23 Fév - 1:05

[HRP : Sincèrement et grandement désolé pour ce retard inexplicable de flemmardise. Toutes mes excuses !]

Lunaris s'adossa tranquillement à un mur sous le regard plein de reproches de la jeune femme. Il fronça légèrement les sourcils, troublé par tant de colère. Pour rassurer Anathema et pour se faire excuser, il adressa un sourire amical et sympathique à celle-ci. Elle croyait que pour lui, elle ne valait rien, même et surtout sentimentalement. Elle se trompait. L'ange l'appréciait beaucoup, même si il faisait abstraction du fait qu'elle soit son alliée et artiseuse.

Lentement, il ouvrit ses yeux rouges, fermés jusque là. Il inspira puis sa voix mystérieuse et indescriptible s'éleva du fond de sa gorge, de ses cordes vocales oscillant rapidement, vibrant harmonieusement.


Ca faisait quelques temps qu'on ne s'était pas vus. Tu m'as sorti d'une folie sanguinaire et j'allais massacrer un vifier quand je t'ai remarqué. A part celà, comment vas-tu, ma chère et douce Anathema ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathema
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 12
Race: : Humaine
Rang: : Artiseuse rebelle
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 23 Fév - 4:18

[Pas grave, mieux vaut tard que jamais! =) ]

'Et bien tu m'en vois désolée, comment ai-je pu oser te stopper alors que tu allais nous débarasser d'un de ces parasites...
Mais à part ça tout va bien, j'ai juste passé des jours interminables dans un cachot pourri avant d'échapper de justesse à la mort et de m'enfuir en courant comme une folle. Ajoutons à cela que mon meilleur ami s'est fait tuer il y a peu. Rien de très palpitant comme tu peux le constater.'
répondit Anathema le plus ironiquement possible.

Elle fit un dernier mouvement d'épaule, histoire de vérifier que tout était bien en place, et croisa les bras, un demi-sourire aux lèvres :

'Et toi alors, comment te portes-tu?'

Elle songea un instant que ce n'était pas très malin de discuter aussi tranquillement avec les soldats qui devaient être à leur recherche, mais se ravisa. Après tout, ces soldats étaient des incapables. De plus, si son art était peu développé faute de pratique, Anathema n'était pas si faible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaris
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Race: : Ange
Rang: : Chef des Artiseurs Rebelles
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 23 Fév - 16:05

Lunaris afficha un léger sourire en entendant les paroles ironiques de l'artiseuse. Dommage que même alliés ils soient en si mauvais termes. Elle avait vécue de vraies vacances dans son cachot et avec la mort de son meilleur ami, ce n'était qu'une minuscule tache dans ce paradis. La souffrance, la douleur, la mort étaient des choses qu'avait vécu tellement de fois l'ange qu'il les prenait à présent pour bénins et banals.

Je vais bien merci. Tu m'en veux ? Tu as quelque chose à me reprocher ? Je vais te donner ce que tu demandes le plus.

Lunaris sortit l'épée de cristal de son fourreau. Celle-ci resplendissait déja. On sentait de la puissance magique en elle, mais en quelques secondes, on vit son éclat augmenter d'au moins vingt fois plus. A présent, le cristal projetait un éclat de lumière immense et puissant sur les murs. Puis l'ange tendit l'arme à la jeune fille.

Prends cette arme et tu ressentiras ce que tu as toujours voulu ressentir... La puissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathema
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 12
Race: : Humaine
Rang: : Artiseuse rebelle
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Dim 24 Fév - 4:52

Emerveillée par la beauté de l'arme, Anathema tendit la main pour la saisir... Et stoppa son geste, sa main touchant presque l'épée de cristal. On lui avait parlé de l'intelligence de l'ange, de ses ruses pour se faire des alliés ou se servir des gens. Peut-être n'étaient-ce que des rumeurs idiotes entre artiseurs jaloux, mais il valait mieux ne pas tenter le diable. Elle leva sur Lunaris un regard suspicieux.

'Je ne veux pas ressentir la puissance si elle n'est qu'éphémère... Et ne te sens pas obligé de faire quelque chose pour moi, tu m'as sauvé la vie et c'est bien assez.'

Elle s'éloigna légèrement de l'ange et déclara, amusée :

'Je ne vois pas du tout pourquoi tu t'entêtes à penser que je t'en veux, même si tu m'as un peu agacée tout à l'heure il est vrai. Le monde ne tourne pas qu'autour de toi, Lunaris, si j'éprouve de la haine, elle n'est pas dirigée contre toi mais contre ceux qui m'ont pris Nargab...'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaris
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Race: : Ange
Rang: : Chef des Artiseurs Rebelles
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Dim 24 Fév - 13:48

Lunaris soupira. Toujours aussi méfiante cette fille. On pourrait peut-être en faire quelque chose. Le monde ne tourne pas autour de lui ? Il n'en n'était pas si sûr. Seul le monde des nains et des elfes n'étaientt pas concernés. Mais ici, il était l'ennemi de tous. Elle désirait venger les assassins de son ami ? L'ange aussi voulait se venger. Mais c'était une vengeance bien plus globale. Il voulait détruire la Reine, ses possessions, ses sujets jusqu'à ce qu'elle soit haïe par son propre peuple. Il voulait que ce soit l'ère de la peur en Arnestil. Tout le monde aurait peur de sortir de chez soi, et tout le monde portera la faute sur l'incapacité de la Reine à réagir. Alors seulement, elle saura ce qu'est le fait d'être rejeté par ses propres amis, par son peuple. L'artiseur sortit de ses pensées, son épée reluisante d'énergie toujours à sa main.

"Qui a tué ton ami, Nagrab ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathema
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 12
Race: : Humaine
Rang: : Artiseuse rebelle
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Dim 24 Fév - 23:22

'Qui est assez lâche, à ton avis, pour attaquer en groupe deux personnes seules?'

Anathema repensa douloureusement à cette journée. Elle ne savait pas qui les avait dénoncé mais un groupe de soldats les attendait, au détour d'une ruelle. Ils leur étaient tombés dessus...

'... Nargab et elle se battaient dos à dos. Mais même s'ils avaient réussi à tuer plusieurs de leurs assaillants, il devint évident qu'ils ne sortiraient pas vainqueurs de cette bataille. Pourtant, les deux rebelles continuaient à frapper, inlassablement... Soudain, un cri de douleur. Anathema se retourna et ne put croire ce qu'elle voyait. Nargab. Mort. Non, c'était impossible, il ne pouvait pas la laisser seul... La jeune fille, effondrée, cessa de se battre et se jeta sur l'artiseur. Réveille-toi Nargab, réveille-toi je t'en supplie...'

Anathema baissa la tête pour cacher les larmes qui lui montaient aux yeux. Elle avait toujours eu du mal à s'attacher, mais Nargab avait été comme un frère pour elle. Elle ne pouvait s'accoutumer à son absence.

[plus compréhensible maintenant?]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaris
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Race: : Ange
Rang: : Chef des Artiseurs Rebelles
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 1 Mar - 15:15

Lunaris secoua la tête, voyant qu'il sera obligé de s'expliquer. Il sentit le souvenir d'Anathema et s'en saisit avec son Art pour regarder plus facilement. Intéressant. Cela la ferait mûrir et optimiserait son potentiel. Une mort comme celle-ci était presque enviable. Celle que l'ange faisait vivre à ses victimes était mille fois pire. Il posa son épée sur son épaule, la tenant d'une main et la laissant se balader derrière lui.

Je sais bien que c'est des soldats. Mais dit moi plutôt où ils se trouveraient.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathema
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 12
Race: : Humaine
Rang: : Artiseuse rebelle
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 1 Mar - 18:27

Elle leva les yeux au ciel.

'Vu que c'était des soldats au service des souverains, je dirais... Pourquoi pas le plus près possible du chateau?'

L'ange ne la prenait absolument pas au sérieux, ce qui commençait vraiment à l'embêter. Mais elle ne pouvait faire autrement que se contenir et afficher un air boudeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Sang-Melé(e)
Sang-Melé(e)
avatar

Nombre de messages : 120
Race: : Humaine. Du moins par sa mère
Rang: : Colporteuse-Officieusement chef des vifiers rebelles
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Les ruelles   Mer 5 Mar - 23:25

Exclamation Grande place

Leen sans s'en rendre compte avait pris la même route que les deux artiseurs en fuite. On aurait presque pu croire qu'elle avait suivit leur piste.

Pourtant, il n'en était rien et, c'est avec une réelle surprise qu'elle passa près des deux compères.
Elle saisit au vol la dernière phrase d'Anathema et ne pu s'épeiche de sourire. Belle répartie Smile

Espérant en savoir un peu plus, elle s'arrêta non loin d'eux et chercha dans ses poches afin d’y trouver pour un mendiant qui se trouvait là des pièces qu’elle savait ne plus avoir depuis le petit tour que lui avait joué Faggin Malandrin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathema
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 12
Race: : Humaine
Rang: : Artiseuse rebelle
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 8 Mar - 3:39

[Aaaay on a perdu Lunaris!]

Anathema jeta un oeil méfiant vers la femme qui se promenait de leur côté. Un peu trop près d'ailleurs.
Mais après tout, quelle idée d'aller dans les ruelles, il n'y avait que des gens douteux ici... Pas qu'elle ait quelque chose contre eux, elle en faisait partie, mais cela signifiait qu'il fallait redoubler de prudence.
Et cette fille, avec son air 'bien-sous-tout-rapport', croyait-elle que personne ne la remarquerait? Bien sûr, elle n'aurait pas fait tâche sur la grande place, mais en ces lieux, impossible de la louper.

Et Lunaris qui semblait s'être décidé à rester silencieux... Allons bon, Anathema lui aurait-elle clouer le bec? Elle croyait pourtant que l'ange avait plus de répartie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyana Arnatil
Civil(e)
Civil(e)
avatar

Nombre de messages : 5
Race: : Humaine
Rang: : vifiére loyaliste
Date d'inscription : 23/02/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 8 Mar - 12:54

Lyana courait maintenant.Elle courait ,la nuit n'allait pas tardé a se montrer. Elle fit tomber son panier, elle essaya de le ramasser mais un homme la prit par le bras :

- Tu veux jouer avec moi ma belle ?

- Non! Lâchez-moi !!!!

L'homme l'attira vers lui, il puait l'alcool. Elle réussit à se dégager, elle courra. L'homme la rattrapa et la saisi à la gorge, il l'étouffait. D'un rapide mouvement de bras , elle saisit sa dague et lui enfonça dans la gorge.
L'homme gisait à terre dans son sang. Elle le regarda avec dégoût. Elle leva la tête, se retourna et vit une forme sombre dans le ciel.

Lya reconnu Agnan son animal de vif .

Il arriva vers elle.

Marina a été enlevé par des hommes tout en noir et la maison brûle. J'ai fait tout mon possible, mais j'ai vu que je n'arriverai à rien, alors je suis venu te prévenir.

Au font de son cœur Lyana éprouva un déchirement et une ombre de colère l'envahit. Sad No

- Et toi tu n'as rien ?

Non, ne t'inquiète pas pour moi, je n'ai rien, mais je crois que c'est toi qu'il cherchait, car ils ont fouillé toute la maison, et après, il ont dit "elle n'est pas là"... Qu'est ce que l'on va faire maintenant ?


- Chercher!!!

Lya se remit à courir. Deux formes sombres disparaissaient derrière la ruelle comme deux ombres en quête de vengeance...


Arrow La grande place
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lunaris
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 24
Age : 23
Race: : Ange
Rang: : Chef des Artiseurs Rebelles
Date d'inscription : 18/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Sam 15 Mar - 14:34

Lunaris n'avait pas répondu, il pensait déja à ce qu'il allait faire et à ce que ça allait provoquer. Ils tueraient des gardes, des soldats de la reine, et celle-ci aurait peur. Elle ne se sentira plus en sécurité. Puis petit à petit, des vifiers mourront dans la population, ce qui génerera une ère de terreur, où chacun restera cloitré chez lui et insultera la reine, seule personne qui pourrait faire quelque chose et qui n'arrive pas à agir. Il vit passer une jeune fille trop bien habillée pour passer dans les ruelles. Elle était bien trop près.

Nous allons les tuer de la manière la plus horrible qui soit, et peut-être aussi la jeune fille qui vient de passer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anathema
Artiseur(se)
Artiseur(se)
avatar

Nombre de messages : 12
Race: : Humaine
Rang: : Artiseuse rebelle
Date d'inscription : 30/01/2008

MessageSujet: Re: Les ruelles   Dim 16 Mar - 0:03

Malgré sa soif de vengeance, Ana ne put réprimer un frisson. L'artiseur regardait fixement la jeune fille derrière, un air de folie dans le regard. Allons bon, dans quoi s'était-elle embarqué?
Pas qu'elle n'ait pas envie de tuer ces soldats, au contraire, elle voulait qu'ils souffrent autant qu'elle et Nargab avaient soufferts, si ce n'est plus... Mais elle avait la désagréable impression que Lunaris se servait d'elle et de ce prétexte pour servir ses projets.

Sa voix se fit froide :
'Je n'ai pas besoin de toi pour me venger, je peux me débrouiller toute seule. Tu commences vraiment à m'agacer, cesse donc de te croire si supérieur et regarde autour de toi! Tu échafaudes des plans, tu te proclames chef mais en attendant, c'est moi qui suis recherchée par la garde et pas toi. C'est nous qui agissons pendant que tu es encore à rêver de détruire la reine.'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leen
Sang-Melé(e)
Sang-Melé(e)
avatar

Nombre de messages : 120
Race: : Humaine. Du moins par sa mère
Rang: : Colporteuse-Officieusement chef des vifiers rebelles
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Les ruelles   Lun 17 Mar - 21:45

Le soleil commençait à baisser dans le ciel et, Leen ne voulait pas rester immobile trop longtemps, cela aurait été suspect.

Elle écouta encore quelques instant la discussion des deux artiseurs, mais ils étaient trop occupés à ce quereller pour qu'elle puisse apprendre quoique ce soit d'intéressant à leur sujet.

A cela s'ajoutait le fait qu'elle se sentait de plus en plus mal à l'aise à côtés de ces deux individus... Son vif et son art mêlés ne cessaient de l'avertir. Les deux magies de la jeune colporteuses avaient beau êtres affaiblies toutes les deux, l'énervement des deux rebelles leur avait fait baisser leurs barrières mentales et, Leen sentait monter, comme s'il la menaçait directement, l'animosité de l'homme à son égard.

Elle se dit alors qu'il vaudrait mieux partir et, bredouillant une excuse au mendiant quant à son absence d'argent, s'éloigna le plus naturellement possible des deux rebelles.

Elle rentra à la forteresse vifière.

Arrow Refectoire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les ruelles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ruelles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les ruelles de Konoha
» Course poursuite dans les ruelles
» [Ta-Metru] Ruelles de Ta-Metru
» Les sombres ruelles de l'allée des Embrumes
» [Ruelles] Petite Mendiante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le royaume d'Arnestil :: Le royaume (partie RP) :: Arnestil lui-même :: La ville :: Autres (marché, rues de la ville....)-
Sauter vers: